Valider un diplôme par blocs de compétences

Valider un diplôme à son rythme et par étape plus ou moins espacée est désormais possible grâce aux évolutions de la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Les établissements habilités à délivrer des diplômes et certificats enregistrés au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) offrent la possibilité de construire progressivement son parcours. Ils peuvent ainsi certifier les compétences « par blocs », à l’issue des différents modules de formation suivis, établis selon un référentiel de compétences du diplôme visé.

• Les blocs de compétences consistent en un découpage des diplômes existants en blocs homogènes spécialisés.
• Ce dispositif vise à accompagner la progression de votre carrière, dans une perspective de court et de moyen terme. Il permet de renforcer votre liberté de cibler directement les compétences nécessaires à la réalisation de vos projets professionnels.
• Le bloc de compétences validé est acquis définitivement. L’ordre dans lequel les blocs sont préparés et validés est libre.
• Chaque validation de bloc est sanctionnée par une attestation de réussite. A terme, la validation de tous les blocs constitutifs d’une formation vous permet d’obtenir le diplôme. Ainsi, les blocs de compétences permettent d’étaler sur plusieurs années votre projet de reprise d’études.
• Tous les blocs sont constitutifs de diplômes nationaux éligibles au CPF et pouvant être obtenus par le biais d’une VAE. A ce titre, les blocs servent de base au processus d’accès au diplôme par la voie de la VAE.

Constitution des blocs de compétences en unités d’enseignements

Les compétences constitutives de chaque bloc sont acquises au sein d’Unité d’Enseignement (UE) disciplinaires spécifiques ou transversales. Le bloc de compétence est acquis lorsque chaque unité d’enseignement est validée. La reconnaissance des diplômes est associée à une valeur définie en crédits européens, au niveau d’études concerné. Le système européen de transfert et d’accumulation de crédits (ECTS) est un outil de l’espace européen de l’enseignement supérieur visant à rendre les études et les cours plus transparents. Il aide les étudiants à se déplacer d’un pays à l’autre et à faire reconnaître leurs qualifications universitaires et leurs périodes d’études à l’étranger.
L’ECTS permet aux « crédits » acquis auprès d’un établissement d’enseignement supérieur d’être comptabilisés pour l’obtention d’une qualification dans un autre établissement. Les crédits ECTS représentent un apprentissage fondé sur des acquis d’apprentissage clairement définis ainsi que sur la charge de travail qui leur est associée.
L’ECTS renforce la flexibilité des programmes d’études pour les étudiants. Il facilite la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes d’enseignement supérieur. Il s’agit d’un outil central du processus de Bologne, qui vise à rendre les systèmes éducatifs nationaux plus comparables au niveau international. Il a été adopté par la plupart des pays de l’espace européen de l’enseignement supérieur en tant que système national de crédits.

Validation des blocs de compétences via les unités d’enseignement

Une unité d’enseignement peut être décomposée en éléments constitutifs d’unité d'enseignement (ECUE). Chaque UE est capitalisée par l’obtention d’une note supérieure ou égale à 10/20.
L’étudiant ne peut pas se réinscrire à une UE capitalisée.

Une ECUE est capitalisable à la double condition cumulative que :
• Le candidat obtient une note supérieure ou égale à 10/20;
• La valeur de l'ECUE en crédits européens ait été fixée.
L'étudiant ne peut se réinscrire à un ECUE capitalisée.

Mis à jour le 8 octobre 2021