• Recherche,
  • Partenariats,
  • Sciences Technologies Santé,

[Start-up et Université] Quand la recherche avignonnaise booste l’innovation : l’exemple d’UV Boosting

Publié le 20 avril 2021 Mis à jour le 20 avril 2021
©UVBoosting
©UVBoosting
Date(s)

le 19 avril 2021

UV Boosting est une start-up fondée en 2017 par deux chercheurs d’Avignon Université : Laurent Urban, Professeur en agronomie et écophysiologie végétale et Jawad Aarrouf, Maître de conférences HDR en biologie et pathologies végétales. Ils se sont associés à Yves Matton, co-fondateur de Technofounders, un « start-up studio », pour créer l’entreprise. UV Boosting développe des outils à base de flashs d’UV-C permettant de stimuler les défenses des plantes et des cultures contre les bioagresseurs.

Le projet a été initié en 2012 par les deux enseignants-chercheurs de l’université d’Avignon en collaboration avec Bernard Orsal, professeur de physique à l’université de Montpellier.  Il a été ensuite intégré dans le programme de maturation de la SATT Sud-Est pendant 18 mois pour renforcer la propriété intellectuelle et développer des prototypes.

C’est en 2015 que Laurent Urban et Jawad Aarrouf déposent un premier brevet suite aux résultats de leurs recherches sur les effets biologiques des UV-C et de leurs flashs. Leurs travaux ont permis de démontrer que les flashs d’UV-C (moins de deux secondes) sont plus efficaces que des expositions conventionnelles (typiquement uniques) à dose et longueurs d’onde égales, pour stimuler les défenses des plantes contre les maladies fongiques.  Ils ont observé de fortes réductions des symptômes de pourriture grise chez la laitue et la tomate, de mildiou chez le poivron et la vigne, etc.

En 2016, ils rencontrent Yves Matton, co-fondateur de Technofounders, avec qui ils s’associent pour concrétiser la fondation de la start-up : ils créent ensemble UV Boosting en 2017.

La technologie innovante développée par la start-up permet de stimuler les défenses naturelles en conditions de production, par l’amorçage de puissants mécanismes de défense avant l’apparition du pathogène : la plante est ainsi plus résistante et les dégâts du pathogène sont limités.

UV Boosting ambitionne de réduire considérablement la dépendance des producteurs aux fongicides. L’entreprise vise les cultures de vigne et de fraisier dans un premier temps.

Après les résultats convaincants obtenus en 2020, l’équipe d’UV Boosting lance la commercialisation de sa solution sur la majeure partie du vignoble français, et débute en parallèle la commercialisation pour les cultures de fraisier.

Aujourd’hui, la société est installée à Saint-Nom-la-Bretêche, dans les Yvelines, avec une antenne dans le Vaucluse.

Découvrez ci-dessous le reportage réalisé par TV78, la chaîne des Yvelines :





Plus d’infos sur UV Boosting :
>> https://uvboosting.com/notre-entreprise/ 
>> https://uvboosting.com/2020/07/20/references-equipe-articles-utiles/
>> https://www.technofounders.com/uvboosting/
>> https://www.challenges.fr/start-up/details/uv-boosting_440

Dans les médias :
>> https://www.vitisphere.com/actualite-93471-La-pulverisation-confinee-Bliss-arrive-sur-le-marche-.htm
>> https://www.leparisien.fr/yvelines-78/des-flashs-uv-plutot-que-des-pesticides-pour-proteger-les-vignes-contre-les-champignons-27-01-2021-8421514.php
>> https://www.francebleu.fr/emissions/la-relance-eco/vaucluse : émission du 12 février 2021

Mis à jour le 20 avril 2021