Soutenance d'Habilitation à Diriger les Recherches par M. François FULCONIS

Publié le 8 juillet 2022 Mis à jour le 15 juillet 2022

Soutenance d’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) de M. François FULCONIS

Le mercredi 06 juillet 2022, François FULCONIS, Maître de conférences en Sciences de Gestion et du Management (CNU : section 06) à Avignon Université (AU), a brillamment soutenu dans nos murs son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) intitulée : « Management des relations inter-organisationnelles : approche stratégique, réticulaire et logistique de l’action collective ».

Le jury était composé de :

- Madame Karine EVRARD-SAMUEL, Professeur, Université Grenoble Alpes, Rapporteur

- Madame Véronique DES GARETS, Professeur, Université de Tours, Rapporteur

- Monsieur Karim MESSEGHEM, Professeur, Université de Montpellier, Rapporteur

- Monsieur Nicolas AUBERT, Professeur, Aix-Marseille Université, Examinateur, Président du Jury,

- Monsieur Jean-Fabrice LEBRATY, Professeur, Université Jean Moulin Lyon 3, Examinateur

- Monsieur Pierre-Henri MORAND, Professeur, Avignon Université, Examinateur

- Monsieur Gilles PACHE, Professeur, Aix-Marseille Université, Garant

 

Après la présentation orale de son parcours et de ses activités de recherche, suivie de riches échanges avec les membres du jury, ce dernier a considéré que l’ensemble des travaux de M. François FULCONIS, sa mise en perspective et la qualité des échanges scientifiques étaient exemplaires et d’une qualité exceptionnelle. Il a donc décidé, à l’unanimité, de lui délivrer le diplôme d’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en Sciences de Gestion et du Management.

 

 

RÉSUMÉ DE LA NOTE DE SYNTHÈSE D’HDR de Monsieur François FULCONIS

Après un chapitre introductif consacré à son intégration et à son parcours dans le monde de la recherche académique, M. François FULCONIS présente et développe l’approche réflexive de ses activités de recherche à l’aide de trois chapitres.

Le chapitre 1 revient sur son premier thème de recherche, « le management stratégique des structures en réseau en question », objet même de sa thèse parmi les pionnières en France à étudier ce phénomène. Le démarrage de celle-ci et ses prolongements ont coïncidé avec le questionnement des outils traditionnels de gestion, voire de l’organisation des entreprises et du travail, gestion cantonnée à l’intérieur de frontières juridiques et souvent impuissante pour trouver de nouveaux gisements de compétitivité. Ses activités se sont alors focalisées sur l’étude de principes novateurs d’organisation, concrétisés par les structures en réseau, remettant en cause « l’entreprise-château », image reprise en 1991 par Butera en référence à l’ouvrage « Le Château » de Franz Kafka (1926). En effet, pour Butera (1991), l’entreprise-château, « telle une peau de chagrin, rétrécit l’univers humain de l’entreprise industrielle des ‘temps modernes’ alors que la seconde [le réseau] est constituée de composants agissant les uns sur les autres, à travers des systèmes de connexion puissant ». La « métamorphose de l’organisation » était donc amorcée (Butera, 1991).

Le chapitre 2 traite du « rôle clé de la logistique dans le management des structures en réseau et des systèmes inter-organisationnels ». Les travaux pionniers menés sur ce thème ont longtemps négligé l’importance de la logistique dans la nécessaire coordination des relations d’échanges entre les partenaires. Ses recherches furent parmi les premières à œuvrer pour combler ce manque. Partant du double constat selon lequel la maîtrise des flux logistiques est centrale dans la coordination des activités entre entreprises partenaires et que la logistique est trop souvent réduite à la maîtrise des flux dans la gestion opérationnelle, M. François FULCONIS a étudié le rôle et les enjeux de la logistique dans le management des structures en réseau. Très vite, découvrant la puissance analytique des recherches en logistique, il a élargi ses recherches au management des systèmes inter-organisationnels. En alimentant les réflexions en cours sur une approche innovante des organisations via la logistique, ses apports sont à la fois conceptuels et méthodologiques pour les chercheurs, et pratiques pour les acteurs des chaînes logistiques.

Le chapitre 3 analyse « le rôle grandissant des prestataires de services logistiques (PSL) dans l’organisation et la reconfiguration des chaînes logistiques multi-acteurs ». Cet axe de recherche se focalise sur les relations inter-entreprises admises, non pas comme une simple « action collective organisée devenant activité régulière », mais comme une « action collective organisable » (Martinet et Pesqueux, 2013). C’est en effet face à l’essor sans précédent de l’industrie de la prestation logistique que ses recherches, là aussi souvent pionnières en la matière, s’attachent à mettre en lumière pourquoi et comment, depuis plus d’une trentaine d’années, les prestations de spécialistes de la logistique sont devenues non seulement un élément visible de coût pour les industriels et les distributeurs, mais aussi une source de valeur ajoutée, un facteur de différenciation et un vecteur de compétitivité pour les entreprises partenaires comme pour l’ensemble des « clients chargeurs » (industriels et distributeurs) en général.

À partir des éléments saillants mis en évidence tout au long de ces trois chapitres, un chapitre conclusif expose, selon une approche projective, des perspectives de recherche pour chaque axe thématique. Elles constituent des pistes à explorer par ses propres travaux à venir, mais également par de potentielles recherches doctorales à mener au sein des Sciences de Gestion et du Management.


 

 

 


Mis à jour le 15 juillet 2022