[Portrait] Frédéric Jeorge, Doctorant en Sciences du langage

Sur quoi portent vos recherches ?

Outre l'enseignement à l'université et en association, je travaille sur la façon dont le niveau de français des jeunes migrants d'Afrique subsaharienne est évalué par les systèmes de tests officiels. Leur parcours scolaire (ou souvent son absence), leur bagage culturel, leur usage de la langue n'en font pas le public pour lequel les tests génériques ont été conçus, ce qui peut biaiser les résultats et créer une certaine iniquité. Je souhaite mesurer ce phénomène et proposer des pistes de remédiation.

Quelle est votre actualité scientifique ?

Encore en début de thèse, je me concentre pour le moment sur les formations doctorales et la participation à divers événements comme les Midisciences, les rencontres enseignants-chercheurs, les Journées d'étude ICTT ou encore l'organisation des doctoriales. Par ailleurs, la préparation de certains de mes cours m'ouvre de nouvelles voies et pistes de réflexion, reste à ne pas se laisser embarquer trop loin !

Pourquoi avez-vous choisi de travailler dans la recherche universitaire ?

C'est venu sur le tard et un peu par hasard, après plusieurs carrières dans des pays et domaines différents (mais souvent avec un lien à la formation), j'ai choisi de reprendre des études pour valider ces acquis et me suis pris au jeu académique. Transposer mon activité associative en recherche formelle me permettra, je l'espère, de donner plus de visibilité et de moyens d'action concrets pour ce sujet qui me tient à cœur et a des conséquences directes sur la vie de très nombreux jeunes ; de plus, le fait d'enseigner dans le même domaine facilite la transposition didactique et la sensibilisation de la prochaine génération de formateurs.

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent faire de la recherche ?

Rester aussi ouvert et souple que possible. Avoir une idée à l'avance est un point de départ nécessaire, mais il ne faut pas se bloquer dessus et rester prêt.e à la faire évoluer si besoin, comme cela semble être le cas pour de nombreux doctorants. Je conseille aussi à celles et ceux qui veulent se lancer d'assister tôt, dès le Master, à autant de conférences, séminaires et soutenances que possible, ce sont d'indispensables exemples et sources d'inspiration.

Quel objet ou quelle image de votre activité vous illustre le mieux ?

Un cours de français à l'association Rosmerta, proche de l'université. Plutôt que les laisser dans la rue, les mineurs isolés y sont accueillis le temps de régulariser leur situation et y reçoivent des cours. Ils font généralement de grands et rapides progrès... la difficulté étant ensuite de faire valider leur niveau par des tests qui ne sont pas adaptés pour eux.
Rosmerta -  réalisatrice du film : Karin Music.

Rosmerta -  réalisatrice du film : Karin Music.

Rosmerta -  réalisatrice du film : Karin Music.

Photos issues du film de l'association Rosmerta, à Avignon
film réalisé par Karin Music

MidiSciences

Frédéric Jeorge animera un MidiSciences le 27 janvier 2022, de 13h à 14h en 2E01, sur le Campus Hannah Arendt, sur le thème : "Parler autrement, penser différemment".

>> Ouvert aux personnels et étudiants de l'université
>> Programme des MidiSciences 2022

Le laboratoire

Frédéric Jeorge est membre du laboratoire Identité Culturelle, Textes et Théatrâlité (ICTT).

>> En savoir plus

Les portraits

Mis à jour le 20 janvier 2022