[Portrait] Emmanuel Petitcolas, assistant-ingénieur en chimie dans l'équipe GREEN (SQPOV)

Sur quoi portent vos recherches ?

Mes activités de recherche portent sur l’éco-extraction de produits naturels. Cela consiste à réaliser des extractions solide/liquide de manière à obtenir  un extrait riche en principes actifs. Je suis amené à définir les conditions opératoires de l’extraction (matrices, solvants, type de broyage,  choix du procédé,…)
Je m’occupe également  d’assurer un transfert de savoir-faire auprès des stagiaires et doctorants de l’équipe GREEN sur les technologies innovantes que nous possédons au laboratoire (équipement en ultrasons et microondes).
 

Quelle est votre actualité scientifique ?

Actuellement, je travaille sur deux projets qui font l’objet de contrats industriels et qui  sont donc confidentiels. Ce que je peux dire c’est que l’un consiste à mettre au point un procédé pour intensifier l’aromatisation d’un extrait végétal et l’autre porte sur l’étude de l’impact d’un procédé micro-ondes sur la qualité d’un extrait végétal.
J’ai été formé très récemment à l’utilisation d’un pilote de filtration membranaire qui servira dans nos futurs projets de recherche.


Pourquoi avez-vous choisi de travailler dans la recherche universitaire ?

J’ai découvert la recherche lorsque j’étais étudiant à Nancy. D’abord en maîtrise (Master 1) lors de mon stage de trois mois en recherche et développement  à Michelin à Clermont Ferrand où j’ai travaillé sur la synthèse de polymères. Puis l’année suivante en DEA (Master 2), où j’ai effectué mon stage pendant toute l’année dans un laboratoire universitaire sur la synthèse de tensioactifs. Je n’ai pas eu la possibilité de continuer en thèse mais quand je suis arrivé à l’université d’Avignon en 1997 en tant que technicien, j’ai eu l’opportunité, à la demande du Pr Jean-Michel LACOMBE d’intégrer l’UMR SQPOV nouvellement créé entre l’université et l’INRA. Au début je n’ai consacré qu’une petite partie de mon temps de travail à des activités de recherche. Avec l’arrivée du Pr Farid CHEMAT en 2006 et le développement d’une nouvelle thématique de recherche au sein de l’UMR sur l’éco-extraction, j’ai pu développer de nouvelles compétences et y consacrer davantage de temps.

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent faire de la recherche ?

Je crois que l’appétence vers une carrière de chercheur se construit progressivement. Je ne suis pas sûr que beaucoup d’étudiants rêvent de se lancer dans une thèse quand ils arrivent à l’université. On peut les comprendre car le chemin est long et semé d’embûches. Cependant je crois qu’il est important tout au long de son parcours dans le supérieur et dans la vie en général, de développer de la curiosité, d’observer et de chercher à comprendre le monde qui nous entoure, de ne pas simplement subir mais d’être acteur de sa vie. Et c’est à mon avis de façon progressive que l’envie de faire de la recherche peut devenir un objectif de carrière.

Quel objet ou quelle image de votre activité vous illustre le mieux ?

J’ai choisi des images illustrant mon engagement dans la diffusion de la culture scientifique auprès des scolaires et du grand public.
Fête de la Science 2013 – ateliers pour les scolaires sur l’extraction d’huiles essentielles (dans l’ancienne fac des sciences rue Pasteur) -  « Toujours de très jolis moments d’émotion avec les enfants »
Fête de la science 2016– Place de l’horloge « Des échanges souvent très étonnant avec le public »
Projet « Science in School » en 2019 avec des collégiens de Roumanille




En savoir plus sur l'UMR 408 SQPOV

Emmanuel Petitcolas est membre de l'équipe GREEN au sein de l'UMR 408 SQPOV.
>> UMR 408 SQPOV - Sécurité et Qualité des Produits d'Origine Végétale

Mis à jour le 7 avril 2021