• Recherche,
  • Sciences Humaines et Sociales,

[Distinction] Johnny Douvinet, Professeur en Géographie, nommé membre Junior de l'Institut Universitaire de France (IUF)

Publié le 3 juin 2021 Mis à jour le 4 juin 2021

Johnny Douvinet, Professeur en Géographie (section CNU 23) à Avignon Université, sera nommé Membre Junior de l’Institut Universitaire de France (IUF) à partir du 1er octobre 2021, pour une durée de 5 ans.

Recruté en 2009 à Avignon Université, en tant que MCF, puis en tant que Professeur depuis le 1er septembre 2020, Johnny Douvinet mène des travaux au sein de l'UMR ESPACE 7300 CNRS, sur les impacts sociaux, spatiaux et territoriaux de l'alerte à la population, dans différents territoires et face à différents risques, en coordination avec les autorités, les populations et d'autres disciplines scientifiques.

Son projet IUF vise à analyser les impacts des alertes (réelles, manquées et fausses) face à des aléas soudains (crue, tsunami, feu de forêt, incendie), et à concevoir un simulateur d’alerte multicanale :
a) pour voir si les outils attendus en France en 2022 (couplage SMS géocalisés, sirènes, CellBroadCast) seront adaptés aux caractéristiques des territoires,
b) pour optimiser les stratégies de diffusion, dans le temps et dans l’espace,
c) pour anticiper les comportements collectifs.

Johnny Douvinet coordonne actuellement un projet ANR (pour expérimenter une plateforme d'alerte à l'horizon des JOP2024) et un projet FEDER POIA (sur les outils numériques face aux risques en territoires de montagne). Il est par ailleurs Directeur de l'ED 537, et responsable de la Licence Géographie et Aménagement et du parcours CMI à Avignon Université. Il encadre 3 thèses : une sur la localisation et le potentiel des LBAS (E. Bopp), une sur le risque tsunami le long du littoral méditerranéen (N. Carles), et une sur la simulation des flux piétons (à venir).

L’Institut universitaire de France

Créé en 1991, l'Institut universitaire de France (IUF) a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l'interdisciplinarité, en poursuivant trois objectifs :

  • encourager les établissements et les enseignants-chercheurs à l'excellence en matière de recherche, avec les conséquences positives que l'on peut en attendre sur l'enseignement, la formation des jeunes chercheurs et plus généralement la diffusion des savoirs ;
  • contribuer à la féminisation du secteur de la recherche ;
  • contribuer à une répartition équilibrée de la recherche universitaire dans le pays, et donc à une politique de maillage scientifique du territoire.
L'Institut universitaire de France constitue ainsi un réseau de l'excellence universitaire en France et à l'étranger.

>>> Pour voir tous les nouveaux lauréats de l’IUF

Mis à jour le 4 juin 2021