Nouveautés

Photo : Marie Galéra, licence cc by sa

LA RETIRADA : MÉMOIRES CULTURELLES ET ARTISTIQUES DE L’EXIL RÉPUBLICAIN ESPAGNOL EN FRANCE

En 2019, sur le campus Hannah Arendt d’Avignon Université, un colloque international commémorait les 80 ans de la « Retirada », en prenant pour thème principal « L’exil républicain espagnol en France : théâtre, culture et engagement ». Aujourd’hui, onze textes, en français et en espagnol, issus de ces journées, sont présentés au public, sous une forme innovante, gratuitement et en ligne.

Coordination

Antonia Amo Sanchez
Avignon Université
Laboratoire ICTT

María Carrillo Espinosa
Université de Franche-Comté
Laboratoire CRIT

Marie Galera
Avignon Université
Laboratoire ICTT

Sommaire

Avant-propos
Antonia Amo Sánchez, María Carrillo, Marie Galéra, « 80 ans après “La Retirada” (1939-2019). L’exil républicain espagnol en France : théâtre, culture et engagement »

Histoire culturelle
- María Carrillo Espinosa, «La Retirada y las maletas del exilio cultural»
- Guadalupe Adámez Castro, « Tous les êtres humains ne sont pas morts ». Suppliques et demandes d’aide de l’exil espagnol (1939-1942) »
- Jean-Paul Campillo, « Camp d’Argelès, de Felip Solé : un documentaire de télévision engagé »
- Bruno Bertherat et Isabelle Renaudet, « Les morts de la Retirada (1939-2019) : projet de Recherche »
- Carole Viñals, «La memoria del exilio hoy en Francia: del compromiso a la instrumentalización»

Littérature, théâtre et BD
- Fanny Blin, «Herencias y sombras del exilio en el teatro de José Martín Elizondo, entre Tolosa y Aviñón»
- Esther Lázaro, «De De algún tiempo a esta parte a Il fut un temps. Acerca de la primera adaptación francesa del monólogo maxaubiano»
- Luisa García-Manso, «Imágenes de la Retirada en la obra de Teresa Gracia: memoria y testimonio del exilio»
- Helena Houvenaghel, «Hacia el centro de una refugiada española en Francia: Maria Casarès»
- María Lopo, « Maria Casarès. Les patries choisies d’une exilée »
- Marta Álvarez Izquierdo, «Los surcos del azar: La memoria perdida del sueño republicano»;

Auteurs

par ordre alphabétique
Guadalupe Adámez Castro
Universidad de Alcalá
Grupo de investigación LEA-SIECE

Marta Álvarez Izquierdo
Avignon Université
Laboratoire ICTT

Bruno Bertherat
Avignon Université
Centre Norbert Elias
Marseille et Avignon, France

Fanny Blin
Université Gustave Eiffel
EMHIS/ LISAA

Jean-Paul Campillo
Avignon Université
Laboratoire ICTT

María Carrillo Espinosa
Université de Franche-Comté
Laboratoire CRIT

Luisa García-Manso
Universiteit Utrecht
Grupo de investigación InGenArTe

E. Helena Houvenaghel
Universiteit Utrecht
FENIX: Network for Research on Female Refugees

Esther Lázaro
Universitat Autònoma de Barcelona
GEXEL-CEDID

María Lopo
Universidad de Santiago de Compostela
Centre de recherche CRBC-Université Rennes 2

Isabelle Renaudet
Aix Marseille Université
CNRS, TELEMME
Aix-en-Provence, France

Carole Viñals
Université de Lille
Laboratoire CECILLE

   

Paru le 1er décembre 2021

En ligne, accès libre et gratuit sur le Carnet de recherche des EUA.

À L'ASSAUT DU PALAIS : AVIGNON ET SON PASSÉ PONTIFICAL (2E ÉDITION AUGMENTÉE)

Paul Payan

Qu'il s'agisse de guides touristiques ou bien de panneaux de signalisation routière, Avignon est souvent qualifiée de «cité des papes». Si la période de la papauté médiévale continue de marquer l'identité culturelle des Avignonnais, il faut néanmoins se rappeler que les rapports entre la ville et le pontife n’ont pas toujours été idylliques…

Loin de toute banalisation, le regard perçant de Paul Payan déniche les secrets cachés entre les pierres du Palais des papes, dans ce livre issu d’un cycle de conférences données au Théâtre du Chêne Noir. Arraché aux slogans touristiques et aux cartes postales, le passé pontifical de la ville est enfin rendu aux habitants, aux spécialistes et à tout curieux.

Délivrés de leur lourde chape mythique, le bâtiment et la communauté qui peuplait ses salles sont interpellés en tant que simples témoins. En retraçant un pan d’histoire et de civilisation, le Palais nous conduit à la redécouverte de nos «frères du passé».

Cette seconde édition est enrichie d'une sélection de l'auteur d'une trentaine d'images, reproductions de tableaux d'époque ou photographies contemporaines, qui permettent une immersion encore plus sensible dans l'époque papale d'Avignon.

L'auteur

Paul Payan est maître de conférences à Avignon Université, membre du CIHAM (Histoire, Archéologie, Littératures des mondes chrétiens et mulsulmans médiévaux-UMR 5648). Spécialiste de l'histoire médiévale occidentale, il donne très régulièrement des conférences, afin de partager ses savoirs avec le grand public.
Lors de la parution de la première édition de l'ouvrage, il avait donné une interview dans le Carnet de recherche des EUA.

PARUTION LE 14 OCTOBRE 2021

Collection Passion du patrimoine
140 pages - Illustrations - Bibliographie
15 €
ISBN 978-2-35768-139-2

Présentation et extrait sur le Carnet de recherche des EUA.

L'EAU : INTRODUCTION À UNE RESSOURCE RARE

Christophe Emblanch, maître de conférences en hydrogéologie et directeur de l'UFR Sciences, technologies et sport d'Avignon Université, est un passionné qui aime partager ses savoirs et ses analyses. C’est ainsi qu’il participe régulièrement à des manifestations publiques où il présente ses recherches et ses connaissances, dans un style toujours orienté vers le grand public.

Ce livre est la continuation de cet engagement. En une centaine de pages, il présente une série ordonnée de connaissances concernant l’eau (la ressource, les bassins, les besoins, l’empreinte, son économie…), en montrant les périls liés aux trop nombreux gâchis. La conclusion, généreuse et optimiste, appelle à cultiver « nos rêves plutôt que nos illusions ».

Les auteurs

Christophe Emblanch

Christophe Emblanch est maître de conférences en hydrogéologie et directeur de l’UFR Sciences, technologies et sport d’Avignon Université. Membre de l’UMR EMMAH : Environnement Méditerranéen et Modélisation des Agrohydrosystèmes, il publie très régulièrement dans les principales revues scientifiques en langue anglaise et participe à de nombreux congrès internationaux.

Sarah Jourdren

Formée à l’IEP de Toulouse, Sarah Jourdren travaille en tant que journaliste depuis 2016. Généraliste, elle s’attache avant tout à raconter les histoires qu’elle croise au hasard des rencontres. Elle collabore également avec le magazine Ramdam. En parallèle, elle exerce comme correctrice et maquettiste dans l’édition (EUA, PUM…).

PARUTION LE 14 OCTOBRE 2021

Collection MidiSciences
116 pages - Illustrations - Bibliographie
7 €
ISBN 978-2-35768-139-2
Présentation et extrait sur le Carnet de recherche des EUA.

LE PONT D'AVIGNON : UNE SOCIÉTÉ DE BÂTISSEURS (XIIE-XVE SIÈCLE)

Simone Balossino

Pourquoi construire un pont sur le Rhône à Avignon ? Depuis des siècles, les érudits et les historiens se sont attachés à étudier le pont d’Avignon en retrouvant les traces de son fondateur légendaire, le jeune berger Bénézet, en suivant les difficultés de l’Œuvre et de l’hôpital qui y étaient associés depuis le Moyen Âge, et même en racontant l’épopée du Rhône qui, majestueux et imprévisible, passe au-dessous de ses arches et souvent les emportait par ses flots. Mais l’histoire du pont d’Avignon à travers les siècles ne peut se comprendre sans observer aussi le projet collectif de la ville qui l’a financé ou les conflits des pouvoirs, locaux ou étrangers, qui l’ont convoité. C’est à travers ce récit, tout politique, que la complexité de cet ouvrage emblématique ressort avec encore plus d’éclat et explique l’existence et la ténacité des légendes qui entourent encore aujourd’hui le pont brisé le plus célèbre du monde.

L'auteur

Simone Balossino est historien et maître de conférence à l’université d’Avignon. Ses travaux portent sur l’histoire politique et sociale des cités de la France méridionale au Moyen Âge. Parmi ses travaux on rappelle I podestà sulle sponde del Rodano. Arles e Avignone nei secoli XII e XIII, Rome, Viella, 2015 et Aux marges du monde communal : centres du pouvoir collectif et palais publics des Alpes à la Méditerranée, All’insegna del Giglio, 2020. Il a été directeur d’équipe du programme ANR PAVAGE. Le pont d'Avignon : archéologie, histoire, géomorphologie, environnement, reconstruction 3D.

PARUTION LE 08 JUILLET 2021

Collection Passion du patrimoine
248 pages - Illustrations - Bibliographie
20 €
ISBN 978-2-35768-137-8
Présentation, extraits sur le Carnet de recherche des EUA.

Les faiseurs de notes : être musicien en Provence au siècle des Lumières

Aurélien Gras

Le musicien du XVIIIe siècle exerce une activité à la fois atypique et protéiforme. Présent à tous les niveaux de la société, pas encore réellement considéré comme un artiste, il défie les tentatives de classification de ses contemporains et constitue un observatoire idéal de la vie d’Ancien Régime. Il se caractérise notamment par une mobilité sociale et spatiale très marquée. Centré sur la Provence et les États pontificaux rhodaniens, cet ouvrage s’appuie sur une base de données de 2 100 individus ordinaires afin de reconstituer la condition de musicien au siècle des Lumières. Il s’emploie à retracer leurs images, formations, carrières, ainsi que leurs milieux sociaux et leurs circulations.

L'auteur

Chercheur correspondant au Centre Norbert Elias, Aurélien Gras est docteur en histoire moderne de l’université d’Avignon. Il travaille sur les métiers de la musique au XVIIIe siècle et a soutenu une thèse en 2018 dont est issu le présent ouvrage.

Parution le 10 juin 2021

Collection En-Jeux
384 pages - Illustrations - Bibliographie
28 €
ISBN 978-2-35768-135-4
Présentation, sommaire, sur le Carnet de recherche des EUA.

Des mémoires et des vies : l'identité plurielle des français du Banat

Smaranda Vultur
Introduction Benjamin Landais

Dans les années 1950, des dizaines de familles originaires du Banat (Roumanie) s'installent à La Roque sur Pernes et redonnent vie à ce village dépeuplé du Vaucluse. Ces réfugiés de guerre n’ont pas été choisis au hasard : ce sont des descendants de colons lorrains et alsaciens qui avaient émigré dans les confins orientaux des États des Habsbourg au XVIIIe siècle. 200 ans plus tard, ils retrouvent le chemin de l’exil dans le sens inverse de leurs ancêtres.
Racontées dans cet ouvrage, ces deux histoires parallèles sont au centre de la construction d’une identité collective plurielle et changeante : celle des Banatais français. L’auteure, anthropologue à Timişoara, présente ici le résultat de dix ans d’enquête. Elle examine les rapports entre mémoire et histoire, discours et pratiques mémorielles (des cahiers généalogiques à la célébration des mythes fondateurs, en passant par les livres de cuisine), grâce à des témoignages oraux et écrits, recueillis aussi bien en France qu’en Roumanie.

L'auteur

Docteur ès Lettres (Université de Bucarest), maître de conférences à l'Université de l’Ouest de Timişoara, Smaranda Vultur a enseigné la littérature comparée, l’anthropologie culturelle, l’anthropologie de la mémoire et la communication interculturelle. Membre de l’Union des Ecrivains de Roumanie et du PEN Club roumain, elle a enseigné le roumain à Paris IV Sorbonne (1992-1995) et à l’Université de Pise (2003-2005), a été invitée à l’EHESS (1998-2000, 2010), et à Paris VIII (2010). Elle a reçu le titre de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques en 2012.

Parution le 06 mai 2021

Collection Passion du patrimoine
376 pages - Illustrations - Bibliographie
28 €
ISBN 978-2-35768-131-6
Présentation détaillée sur le carnet de recherche des EUA.

La boîte translucide : un éclairage sur l'intelligence artificielle

Pierre Jourlin

Le terme intelligence artificielle désigne des technologies complexes, souvent opaques, de plus en plus présentes dans les outils numériques que nous utilisons au quotidien. L’auteur explique comment on procède depuis plus d’un demi-siècle pour transférer aux ordinateurs une partie de la connaissance et de la pensée humaine, puis comment on a pu concevoir des machines capables d’apprendre elles-mêmes ces représentations. En s’appuyant sur un bon nombre d’exemples, relatifs aux langages informatiques, aux langages humains et à leurs différences, l’auteur donne à un large public des clefs pour comprendre les principes généraux sur lesquels se fondent ces innovations.

L'auteur

Pierre Jourlin est l’auteur d’une thèse de doctorat en reconnaissance automatique de la parole et du locuteur. Lors d’un stage postdoctoral à l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, il a développé un système de recherche d’informations dans les informations télévisées. Depuis 2000, il est enseignant-chercheur en informatique à Avignon Université dans le domaine du traitement automatique du langage.

Parution le 04 mars 2021

Collection MidiSciences
96 pages - Illustrations - Bibliographie
7 €
ISBN 978-2-35768-127-9
Présentation et extrait sur le Carnet de recherche des EUA

Mis à jour le 1 décembre 2021