• Recherche,
  • Sciences Humaines et Sociales,

[Distinction] Paola Ranzini nommée membre senior de l'Institut universitaire de France (IUF)

Publié le 22 octobre 2020 Mis à jour le 23 octobre 2020
Crédit photo : Didier Goupy
Crédit photo : Didier Goupy
Date(s)

le 1 octobre 2020

Paola Ranzini, Professeure en Études Théâtrales (section CNU 18) à Avignon Université, est membre senior de l’Institut universitaire de France (IUF) depuis le 1er octobre 2020.

Professeure des Universités à Avignon Université depuis 2003, Paola Ranzini est spécialiste du théâtre (dramaturgie, esthétique et pratique de la scène, XVIIIe-XXIe siècles, en Europe).

Ses thématiques de recherche sont : les évolutions des théories et des pratiques de la mise en scène en Europe, les approches et les lectures des classiques sur la scène (interculturalité, transferts culturels), les processus de création et la génétique des spectacles.

Membre titulaire (élu) du CNU (Section 18), membre du CA de la Société Française d’Etude du Dix-huitième Siècle (SFEDS), membre du comité scientifique de revues spécialisées (Itinera, Université de Milan) et de collections (« Sediziose voci. Studi sul melodramma », LIM (Libreria Musicale Italiana), Lucques (Italie) ; « Ricerche IULM. Comunicazione, arti e media », Mimesis Edizioni, Sesto San Giovanni (Milan), Italie ; « Quaderni di Gargnano », Bulzoni editore, Rome ; « Le fonti dello spettacolo teatrale », Bulzoni editore, Rome), elle dirige actuellement pour CuePress (Imola, Italie) l’édition en plusieurs volumes du Théâtre de Marivaux en traduction italienne et codirige, pour Classiques Garnier, le Dictionnaire Marivaux.

Paola Ranzini a codirigé un projet cofinancé par la Commission Européenne (programme : Creative Europe) sur les cinq sens au théâtre (SENSES : the Sensory Theatre. New transnational strategies for theatre audience building, 2015-2018) et fait partie du réseau international LODEPA (Linked Open Data Ecosystem for the Performing Arts, dirigé par Beat Estermann, Berne University of Applied Sciences) s’intéressant aux archives ouvertes et aux open data dans le domaine du théâtre. Dans le cadre d’un appel à projets de la FR Agorantic, elle a travaillé à la conception d’une bibliothèque numérique pour les arts de la scène, accueillie au sein de la plateforme EMAN (CNRS-ENS, ITEM, THALIM : http://eman-archives.org) : SEM (Scènes européennes Marivaux).

A Avignon Université, Paola Ranzini est fondatrice et responsable du Master International Langues et Sociétés (double diplôme, Avignon Université/Université de Milan).

Elle encadre actuellement deux thèses, dont l’une, qui bénéficie d’un contrat doctoral, est orientée en recherche-création.

L’Institut universitaire de France

Créé en 1991, l'Institut universitaire de France (IUF) a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l'interdisciplinarité, en poursuivant trois objectifs :

  • encourager les établissements et les enseignants-chercheurs à l'excellence en matière de recherche, avec les conséquences positives que l'on peut en attendre sur l'enseignement, la formation des jeunes chercheurs et plus généralement la diffusion des savoirs ;
  • contribuer à la féminisation du secteur de la recherche ;
  • contribuer à une répartition équilibrée de la recherche universitaire dans le pays, et donc à une politique de maillage scientifique du territoire.
L'Institut universitaire de France constitue ainsi un réseau de l'excellence universitaire en France et à l'étranger.

>>> Pour voir tous les nouveaux lauréats de l’IUF
 

Mis à jour le 23 octobre 2020