Nouveautés

De plus en plus d’institutions culturelles renouvellent leurs dispositifs d’aide à la visite en intégrant les plus récentes technologies, ou développent de nouvelles formes d’adresse aux publics sur les réseaux numériques. Si les injonctions qui traversent les établissements culturels sont de plus en plus nombreuses, nous proposons d’interroger les récits et images qui se déploient ainsi sur diverses plateformes numériques et sont véhiculés par des professionnels comme par des amateurs. L’intérêt de cet ouvrage interdisciplinaire est de mobiliser des études de cas et des analyses complémentaires afin de mettre en exergue les enjeux muséographiques, politiques et économiques de ces mises en scène patrimoniales. Dans une perspective proche de celle des cultural studies, les textes relient les questions épistémologiques de chercheurs en sciences humaines et sociales avec les pratiques médiatiques des professionnels et publics du patrimoine.

 

Parution le 19 novembre 2020

Collection En-Jeux
268 pages - Illustrations - Bibliographie
24 €
ISBN 978-2-35768-125-5
Présentation sur le Carnet de recherche des EUA.

La boîte translucide : un éclairage sur l'intelligence artificielle

Pierre Jourlin

Le terme intelligence artificielle désigne des technologies complexes, souvent opaques, de plus en plus présentes dans les outils numériques que nous utilisons au quotidien. L’auteur explique comment on procède depuis plus d’un demi-siècle pour transférer aux ordinateurs une partie de la connaissance et de la pensée humaine, puis comment on a pu concevoir des machines capables d’apprendre elles-mêmes ces représentations. En s’appuyant sur un bon nombre d’exemples, relatifs aux langages informatiques, aux langages humains et à leurs différences, l’auteur donne à un large public des clefs pour comprendre les principes généraux sur lesquels se fondent ces innovations.

L'auteur

Pierre Jourlin est l’auteur d’une thèse de doctorat en reconnaissance automatique de la parole et du locuteur. Lors d’un stage postdoctoral à l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, il a développé un système de recherche d’informations dans les informations télévisées. Depuis 2000, il est enseignant-chercheur en informatique à Avignon Université dans le domaine du traitement automatique du langage.

Parution le 04 mars 2021

Collection MidiSciences
96 pages - Illustrations - Bibliographie
7 €
ISBN 978-2-35768-127-9
Présentation et extrait sur le Carnet de recherche des EUA

Des mémoires et des vies : l'identité plurielle des français du Banat

Smaranda Vultur
Introduction Benjamin Landais

Dans les années 1950, des dizaines de familles originaires du Banat (Roumanie) s'installent à La Roque sur Pernes et redonnent vie à ce village dépeuplé du Vaucluse. Ces réfugiés de guerre n’ont pas été choisis au hasard : ce sont des descendants de colons lorrains et alsaciens qui avaient émigré dans les confins orientaux des États des Habsbourg au XVIIIe siècle. 200 ans plus tard, ils retrouvent le chemin de l’exil dans le sens inverse de leurs ancêtres.
Racontées dans cet ouvrage, ces deux histoires parallèles sont au centre de la construction d’une identité collective plurielle et changeante : celle des Banatais français. L’auteure, anthropologue à Timişoara, présente ici le résultat de dix ans d’enquête. Elle examine les rapports entre mémoire et histoire, discours et pratiques mémorielles (des cahiers généalogiques à la célébration des mythes fondateurs, en passant par les livres de cuisine), grâce à des témoignages oraux et écrits, recueillis aussi bien en France qu’en Roumanie.

L'auteur

Docteur ès Lettres (Université de Bucarest), maître de conférences à l'Université de l’Ouest de Timişoara, Smaranda Vultur a enseigné la littérature comparée, l’anthropologie culturelle, l’anthropologie de la mémoire et la communication interculturelle. Membre de l’Union des Ecrivains de Roumanie et du PEN Club roumain, elle a enseigné le roumain à Paris IV Sorbonne (1992-1995) et à l’Université de Pise (2003-2005), a été invitée à l’EHESS (1998-2000, 2010), et à Paris VIII (2010). Elle a reçu le titre de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques en 2012.

Parution le 06 mai 2021

Collection Passion du patrimoine
376 pages - Illustrations - Bibliographie
28 €
ISBN 978-2-35768-131-6
Présentation détaillée sur le carnet de recherche des EUA.

Les faiseurs de notes : être musicien en Provence au siècle des Lumières

Aurélien Gras

Le musicien du XVIIIe siècle exerce une activité à la fois atypique et protéiforme. Présent à tous les niveaux de la société, pas encore réellement considéré comme un artiste, il défie les tentatives de classification de ses contemporains et constitue un observatoire idéal de la vie d’Ancien Régime. Il se caractérise notamment par une mobilité sociale et spatiale très marquée. Centré sur la Provence et les États pontificaux rhodaniens, cet ouvrage s’appuie sur une base de données de 2 100 individus ordinaires afin de reconstituer la condition de musicien au siècle des Lumières. Il s’emploie à retracer leurs images, formations, carrières, ainsi que leurs milieux sociaux et leurs circulations.

L'auteur

Chercheur correspondant au Centre Norbert Elias, Aurélien Gras est docteur en histoire moderne de l’université d’Avignon. Il travaille sur les métiers de la musique au XVIIIe siècle et a soutenu une thèse en 2018 dont est issu le présent ouvrage.

Parution le 10 juin 2021

Collection En-Jeux
384 pages - Illustrations - Bibliographie
28 €
ISBN 978-2-35768-135-4
Présentation, sommaire, sur le Carnet de recherche des EUA.

Mis à jour le 10 juin 2021