Financements internationaux

Partenariats Hubert Curien

Les Partenariats Hubert Curien (PHC) sont mis en œuvre et financés par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, avec le soutien du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
L'objectif des PHC est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre les laboratoires de recherche des deux communautés scientifiques, en favorisant les nouvelles coopérations. Un partenariat est un projet de recherche, établi conjointement par deux équipes de recherche, l'une française, l'autre étrangère, qui bénéficient après évaluation du soutien financier des deux instances partenaires.
Pays concernés : Listes des pays participants
Cibles : Les PHC s'adressent aux laboratoires de recherche publics ou privés rattachés à des établissements d'enseignement supérieur, à des organismes de recherche ou à des entreprises.
Financement : Les soutiens alloués sont destinés à financer le "surcoût international" des projets, c'est-à-dire la mobilité des chercheurs engagés dans les Partenariats Hubert Curien. Tout autre financement nécessaire à la mise en œuvre des projets conjoints devra être assuré par les moyens propres des laboratoires partenaires ou par d'autres sources.

Pour plus d’informations, consultez le site Campus France.

ECOS

Le programme Évaluation – Orientation de la Coopération Scientifique (ECOS) est destiné à appuyer des projets d’excellence de collaboration scientifique avec les pays d’Amérique Latine et des Caraïbes. Ce programme est ouvert à tous les champs de la connaissance. Sa méthode repose sur deux principes fondamentaux : partenariat et transparence.
Depuis 1997, deux programmes existent :
  • ECOS SUD pour les projets concernant : l’Argentine, le Chili et l’Uruguay
  • ECOS NORD pour les projets concernant : le Mexique, la Colombie et le Venezuela
Cibles : Le partenariat commence au niveau des établissements, des équipes d’universitaires et de chercheurs qui élaborent ensemble un projet scientifique où leur implication intellectuelle doit être équivalente.
Financement : ECOS finance les échanges entre les chercheurs sous la forme de missions de courte durée, de stages de perfectionnement et de bourses doctorales.

Pour plus d’informations, consultez le site :
Université Paris 13 / Programme ECOS SUD
Université Paris 13 / Programme ECOS NORD
Pour plus d’informations, consultez le site

COFECUB

Créé en 1979, le Comité Français d’Évaluation de la Coopération Universitaire et Scientifique avec le Brésil (COFECUB) évalue et pilote les programmes de coopération en matière de recherche et de formation avec le Brésil. Il travaille en collaboration avec deux institutions brésiliennes : la CAPES (Coordenação de Aperfeiçoamento do Pessoal de Nível Superior) et l’USP (Universidade de São Paulo).

Deux accords sont actuellement en place :
  • L’accord CAPES-COFECUB : Cet accord-cadre de coopération interuniversitaire, a pour but de pérenniser les échanges de haut niveau.
    Financement : La CAPES cofinance à part égale les missions courtes des chercheurs et universitaires et finance en totalité les boursiers doctorants brésiliens.
    Pour plus d’informations, consultez le site de Campus France / Programme CAPES – COFECUB
  • L’accord USP-COFECUB : Cet accord cadre vise à créer un système d’échanges académiques permettant aux enseignants-chercheurs brésiliens et français de développer des recherches conjointes de haut niveau.
    Financement : Ce programme, financé du côté brésilien par l’Université de São Paulo, porte principalement sur des missions de courte durée.
    Pour plus d’informations, consultez le site de Campus France / Programme USP - COFECUB
Ces deux programmes représentent un total de 148 projets et d’environ 437 mobilités par an. Ils concernent des champs disciplinaires variés et les projets soutenus par le COFECUB, ont donné lieu à de nombreuses productions scientifiques : de nombreux articles et ouvrages, environ 1 500 thèses de doctorat brésiliennes et 300 françaises, et la réalisation de colloques nationaux ou internationaux.

Pour plus d’informations, consultez le site de Campus France / Programme COFECUB

Le Fonds France-Canada pour la Recherche (FFCR)

Créé en 2000 par la signature d’un accord entre l’Ambassade de France au Canada et un consortium de 16 universités canadiennes francophones et anglophones, le Fonds France Canada pour la Recherche soutient des projets de recherche conjoints franco-canadien sélectionnés après appel d’offres. Depuis sa création, le FFCR a financé plus de 150 projets de recherche.

Cet accord a pour objectifs d’encourager et de renforcer les échanges entre les scientifiques des deux pays sur base de l’excellence scientifique, sans fléchage thématique et sans aucune régionalisation ; de sélectionner des projets d’excellence par le biais d’évaluations institutionnelles bilatérales ; de promouvoir l’implication de jeunes chercheurs dans les équipes de recherche sélectionnées.
En 2010, pour les 10 ans du Fonds, est lancé le programme « cotutelles de thèse »
qui vise à soutenir le développement des cotutelles de thèse.

Ce programme comporte une bourse d’études destinée à un(e) étudiant(e) canadien(ne) inscrit(e) en cotutelle de thèse avec la France ainsi qu’un prix de la cotutelle récompensant la meilleure thèse soutenue en 2015.

Pour plus d’informations, consultez le site de l’Ambassade de France au Canada.