LIC PRO DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention: METIERS DU TOURISME ET DES LOISIRS Spécialité: TOURISME ET ECONOMIE SOLIDAIRE

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 2
Conditions d'admission
Durée de la formation
1 an
Lieu(x) de formation
Campus Hannah Arendt
Stages
Oui En savoir plus
Coût de la formation
Consultez le détail des frais d'inscription.

Répondre aux besoins de professionnalisation du tourisme à vocation sociale, et plus globalement des territoires et des entreprises sensibles au tourisme durable.

Objectifs

L’objectif de la Licence Tourisme et Economie Solidaire : Territoires et Entreprises est d’accompagner les étudiants dans la formalisation de leur projet professionnel pour devenir : agent de développement au sein d’une collectivité locale, gestionnaire d’une structure de tourisme à vocation sociale, chargé de mission ou responsable qualité dans un organisme public, privé ou associatif engagé en faveur du développement durable.

La formation a aussi comme objectif de favoriser l’entreprenariat en donnant les moyens aux étudiants de créer leur projet.

Spécificités

Crée en 1987, l’association ACTES, ou Acteurs pour la Culture, le Tourisme et l’Économie Solidaire, regroupe les formations Licence Professionnelle Tourisme & Économie Solidaire, et les Master 1 et 2 Management et Commerce International, « Gestion de projets touristiques et e-Tourisme » de l’Université d’Avignon.

Les principaux objectifs poursuivis par ACTES sont de concourir à l’amélioration continue des formations tourisme et de favoriser l’insertion professionnelle des étudiants en tourisme.

Pour ce faire, ACTES met en place chaque année différentes actions pédagogiques à destination des étudiants et travaille activement à la dynamisation de son réseau constitué d’anciens et actuels étudiants, de membres de l’université et des équipes pédagogiques ainsi que de l’ensemble des professionnels du tourisme partenaires de nos formations.

www.actes-tourisme.org/actes/

Le suivi des diplômés permet de dégager des grandes tendances :
- Il n’existe pas de parcours types,
- De nombreux étudiants partent à l’étranger (1/4 environ),
- D’autres poursuivent leurs études (3 en moyenne / promotion),
- Une tendance vers la création d’activités, d’entreprises (en France et à l’étranger),
- Une majorité de contrats à durée déterminée (surtout dans les secteurs publics et associatifs) et des services volontaires en hausse,
- Une forte implication dans l’ESS à travers leurs activités professionnelles, des engagements volontaires, des activités bénévoles.

Les emplois occupés par les diplômés concernent autant le secteur privé (entre 35 et 55% selon les promotions) que les secteurs associatifs (plus du tiers) et publics (entre 10 et 25% selon les promotions). Néanmoins, les emplois dans le privé progressent ces dernières années. Deux filières sont particulièrement bien représentées : l’hébergement (structures à vocation sociale, hôtellerie de plein air ou hôtellerie indépendante engagée en faveur de la durabilité) et les organisateurs de voyages. Ces dernières sont composées plutôt de TPE et de PME). Dans le secteur public, les offices de tourisme (plutôt localisés dans des espaces ruraux à forte valeur patrimoniale) offrent des opportunités. Les ONG, très recherchées, sont peu pourvoyeuses d’emplois pérennes. Ainsi, les diplômés vont parfois faire le choix de s’engager en tant que volontaires.

Les principaux postes occupés par les diplômés de la LPTES
Hébergement : Animateur / salarié polyvalent / responsable qualité / directeur adjoint ou directeur de village de vacances
Voyagistes : Agent de réservation / responsable des ventes / réalisation de guides touristiques / accompagnateur de groupes / chargé de conception et de commercialisation de produits touristiques
Autres secteur privé : Chargé de développement oenotouristique / chargé de communication
Secteur public : Agent de développement local / chargé de mission tourisme durable / chargé de communication
Secteur associatif : Assistant d’éducation / responsable commerce équitable / coordinateur vacances adaptés / animateur socio-culturel / Chargé de mission / responsable commercial ou des partenariats / chef de projet / directeur

Les emplois sont principalement de niveau intermédiaire et secondaire de niveau cadre. Globalement, les salaires sont compris entre 1200 et 2000 euros net / mois).

Les départs à l’étranger, pour travailler, être volontaire ou effectuer un long voyage immersif, concernent principalement l’Amérique Latine, l’Asie du Sud-est, l’Afrique centrale et du sud.

Les créations d’entreprises (effectives ou en projet) concernent des entreprises indépendantes de très petite taille et sont tournées vers des offres alternatives, très engagées : auberges de jeunesses, hébergements insolites, agences réceptives…

International

Possibilité de faire son stage à l'étranger grâce au dynamisme de la Maison de l'Internation de l'Université d'Avignon et au partenariat spécifique avec l’AMESTUR.

Chaque année, environ un quart des étudiants part faire leur stage à l’étranger (9 sur 26 cette année 2015-16), majoritairement dans des pays non francophones. Les étudiants optant pour un stage à l’étranger bénéficient d’une bourse (bourse PRAME de la région PACA ou aide à la mobilité internationale du Ministère l’Enseignement Supérieur et de la Recherche).

Domaine de formation Erasmus

16.2 Loisirs

Domaine ERASMUS

Loisirs

Stages

Le projet tuteuré dote l'étudiant d'une capacité affirmée pour le travail d’équipe qui implique des qualités relationnelles et organisationnelles. Chaque groupe répond à une commande concrète proposée par des organismes publics ou privés. Les étudiants définissent et mettent en œuvre une démarche méthodologique mixant les apports théoriques et techniques abordés dans les enseignements. Ils gèrent la "relation client" afin d'évaluer en continue la qualité du travail au regard de la commande initiale. Le travail est évalué par le commanditaire (gestion de projet) puis par l'équipe pédagogique (rapport écrit et soutenance orale).

Le stage de fin d'année, de 4 à 6 mois, est réalisé au sein d'une entreprise, d'une association, d'un organisme public. Il met l'étudiant dans une situation de salarié au service de la structure d'accueil en menant une ou plusieurs missions bien définies, en apportant ses connaissances conceptuelles, ses compétences techniques mais aussi son savoir être. Le stage permet à l'étudiant d'accomplir ses missions tout en cherchant à amener une plus-value. Le stagiaire est évalué sur son implication, ses savoir-faire et les résultats faisant l’objet d’un rapport et d’un exposé oral devant un jury composé de professionnels et d'enseignants.

Partenariats

Partenariats entreprises

Le partenariat professionnel prend en compte différents types d’acteurs concernés par la problématique du tourisme :

  • institutions aux différents niveaux d’intervention : UNAT, Région PACA, Conseil Général de Vaucluse…
  • territoires, à travers la diversité des problématiques : Parcs naturels régionaux Procence Alpes Côte d'Azur, SMAEMV, Pays d'Arles...
  • opérateurs touristiques : Avignon Tourisme, village de vacances Touristra de Vaison-la-Romaine, Human Trip (agence de voyage équitable), Semelles au Vent (agence de voyages réceptive)…
  • cabinets d'ingénierie : MaHoc, Ethicalia et GéoSystème (ingénierie touristique), CartoGraphic (géomatique)...
  • acteurs du tourisme et l'économie sociale et solidaire : réseau DéPart de l’ATES, UCPA Formation, CRESS PACA, associations ADM, Objectif Monde, Latitudes...
  • sites infomédiaires : Voyageons Autrement (voir notamment la page www.voyageons-autrement.com/focus-sur-la-licence-professionnelle-tourisme-et-economie-solidaire-de-l-universite-d-avignon

Ce partenariat prend une triple forme :

  • une volonté de partager des expériences significatives en termes de tourisme social et durable,
  • la nécessité de former des jeunes pour répondre aux demandes identifiées en termes de qualification,
  • le souhait de s’engager dans une démarche innovante pour répondre aux enjeux de demain du tourisme social et durable.

Cette offre de formation s'inscrit pleinement dans le schéma régional de développement touristique de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (voir http://www.regionpaca.fr).
Elle apporte en effet des réponses à trois des quatre axes stratégiques de ce schéma :

  • Faire de la Provence une destination pour tous (en faveur du tourisme social, de proximité et pour les jeunes, de l’accueil des personnes handicapées…),
  • Faire de la Provence une référence en matière de tourisme durable (en termes d’excellence environnementale et de gouvernance),
  • Favoriser l’emploi et la formation (valoriser l’offre de formation et renforcer la professionnalisation des acteurs)

Partenariats laboratoires

Partenariats scientifiques

UMR Espace Dev (IRD)

Bergerie nationale de Rambouillet

Sup Agro (Florac)

Partenariats établissements

Partenariats institutionnels

Cette Licence est proposée dans le cadre d’un partenariat entre l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse et l’Etablissement Public Local d’Enseignement Agricole (Lycée, CFPPA, CFA) de Carpentras-Serres (http://campus.louisgiraud.online.fr/). Ces établissements, aux formations complémentaires, ont une longue expérience en matière de coopération en ce qui concerne le tourisme (partenariats de formation et de recherche, échanges internationaux).

Le Lycée Louis Giraud de Carpentras Serres propose notamment un BTS Développement et Animations dans les Territoires Ruraux (DATR) pouvant faciliter l'admission en Licence Professionnelle Tourisme et Economie Solidaire. Ce BTS DATR est organisé en 2 années de formation (1740 heures de formation. 58 semaines + 16 semaines de stage en organisation professionnelle).

Pour en savoir plus

L’Université d’Avignon habilite des formations transversales en tourisme comme la licence professionnelle Tourisme et Hôtellerie (en apprentissage) et la spécialité Tourisme (Management du projet touristique et E-tourisme) du MASTER MCI (Management et Commerce International). L'Université propose aussi une Licence LEA avec un parcours tourisme à partir du semestre 3 pouvant permettre une orientation vers une licence professionnelle Tourisme ou vers le Master MCI Tourisme.

La complémentarité des équipes pédagogiques, des réseaux professionnels, des partenariats scientifiques apporte des garanties pour offrir une formation permettant aux étudiants de réussir dans le tourisme et l’économie solidaire et aux employeurs de trouver des personnels qualifiés et opérationnels.


Publics

Niveau de recrutement : Bac + 2


Formation(s) requise(s)

Bac +2 (DEUG, L2, BTS...)

Formation(s) requise(s) recommandée(s)

Tout domaine en Droit, Economie, Gestion, Sciences Humaines et Sociales et en langues étrangères.

Depuis 2010, la LPTES cherche à favoriser la diversité des profils et des parcours en tenant compte des formations initiales, des nationalités, des expériences, des tranches d’âges, des projets et ce, afin de créer une dynamique au sein de la formation où les étudiants vont avoir tendance à s’enrichir mutuellement et à travailler spontanément de manière solidaire.

Cette politique en faveur de la diversité constitue, selon les résultats des auto-évaluations et les appréciations des membres de l’équipe pédagogique, un des points forts et singuliers de la formation.

Conditions d'admission

La procédure de VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) permet à des professionnels ayant une expérience dans le secteur d'activité de faire un dossier de candidature auprès de la Formation Continue de l'Université d'Avignon.

Procédures d'admission

1re session : les dossiers seront analysés le 6 juin 2017. Les candidats retenus seront convoqués pour un entretien oral le 20 juin 2017

2e session : les dossiers seront analysés le 31 août 2017. Les candidats retenus seront convoqués pour un entretien oral le 6 septembre 2017

Télécharger le dossier de candidature

Inscription

A l'Université d'Avignon, les procédures de pré-inscription et d'inscription se font en ligne sur le site, consulter la rubrique "Inscriptions".

Attention, certaines formations ne sont accessibles qu'après une ou plusieurs étapes de pré-sélection et/ou de sélection. Il faudra donc, avant de vous y inscrire, remplir toutes les conditions autorisant votre admission.

La Licence Tourisme et Economie Solidaire (LPTES) propose une formation basée sur la transmission et le partage de valeurs, et les apprentissages associés indispensables pour rendre l’étudiant compétent et donc directement employable.

Les enseignements sont centrés sur la professionnalisation à travers trois modules complémentaires :

  • l’approche globale du tourisme durable (module 1) en insistant sur les valeurs liées à la solidarité source d'innovation et de performances économiques, environnementales et sociales,
  • la construction de dynamiques au sein des territoires à forte valeur patrimoniale (module 2), avec des apports méthodologiques et techniques liés à la gestion de projets dans le cadre de démarches participatives,
  • la gestion et le développement des établissements touristiques (module 3) en valorisant les ressources humaines à travers le management, les procédures qualité, les stratégies marketing et de commercialisation responsables.

Parcours pédagogiques

LIC PRO TOURISME ET ECONOMIE SOLIDAIRE 1

Modalités d'évaluation

Contrôle continu.

L'assistance aux cours et séminaires est obligatoire (principe du contrôle continu).

Le rendu des travaux d'évaluation se fait selon un calendrier précisé par chacun des responsables de modules.

La Licence est validée aux conditions suivantes :

  • Avoir obtenu à la fois une moyenne générale au moins égale à 10/20 par compensation de l'ensemble des UE affectées de leur coefficient, et une moyenne égale ou supérieure à 10/20 à l'UE5 (stage en entreprise).
  • Avoir satisfait aux obligations d'assiduité en cours et lors du stage en entreprise.
  • L'organisation du contrôle continu, les modalités et le nombre des évaluations sont laissés à l'appréciation de chaque enseignant responsable d'un cours. En cas d'absence d'un étudiant à l'une des évaluations, et sous réserve de la recevabilité des justificatifs présentés, l'enseignant proposera une autre évaluation à cet étudiant. Une absence à une évaluation non justifiée ou dont la justification n'est pas retenue sera comptabilisée comme une absence et sanctionné dans le relevé de note.

Compensation :
  • Chaque UE et chaque UCE est affectée d'un coefficient.
  • Les UCE se compensent au sein d'une même UE sans note éliminatoire.
  • Les modalités d'évaluation sont définies pour chaque UCE en début de formation, le contrôle continu étant généralisé.
  • La compensation se fait entre les UE notées, affectées de leur coefficient.


Année post-bac de sortie
Bac + 3
Niveau de sortie
Niveau III

Compétences visées

  • maîtrise du concept de développement durable et de performance globale tenant compte des interdépendances entre le territoire (la destination) et les entreprises,
  • approche de l'innovation s'appuyant sur la valorisation des ressources humaines et la mobilisation de nouveaux moyens technologiques, financiers et non financiers (en référence à l'économie sociale et solidaire),
  • connaissance des enjeux liés aux jeux des acteurs et à leur mise en réseau.
  • bon niveau en langue étrangère (anglais indispensable),
  • maîtrise d’outils informatiques professionnels : aide à la décision, e-marketing (Internet, Web 2.0),
  • compétences en droit (social, tourisme), gestion (GRH, gestion de projet), procédures qualité (certification, démarche de progrès…), marketing (territorial, de services, responsable).

Débouchés professionnels

Secteurs d'activités

Tourisme, Fonction publique, Environnement

Secteur(s) d'activité

tourisme
activités culturelles
aménagement du territoire
Secteur public (au sein des collectivités locales et territoriales) Secteur privé (établissements caractéristiques du tourisme) Secteur de l'Economie Sociale et Solidaire (associations, coopératives, ONG)

Fonctions et métiers

Plus de 10% des offres d’emplois dans le tourisme concernent le secteur social et solidaire. Par ailleurs de nombreux territoires et de plus en plus d’entreprises cherchent à se développer et à se différencier en misant sur l’innovation et le développement durable afin de répondre aux nouvelles aspirations des clientèles et d’anticiper les attentes de demain.

Répondant aux besoins de professionnalisation du tourisme à vocation sociale et plus globalement des territoires et des entreprises sensibles au tourisme durable, l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, l’Établissement Public Local d’Enseignement Agricole de Carpentras-Serres et leurs partenaires proposent une formation basée sur la transmission et le partage de valeurs et l'apprentissage indispensables pour rendre l’étudiant compétent et donc directement employable.

Dans le cadre des métiers auxquels il peut prétendre, le titulaire de la licence professionnelle sera en charge de :
- l’animation de projets territoriaux, l’accompagnement, le suivi et l’évaluation des politiques de tourisme durable et solidaire (espaces ruraux et/ou à forte valeur patrimoniale…),
- la gestion d’équipements touristiques à vocation sociale (villages et centres de vacances, auberges de jeunesse…),
- la mise en œuvre de procédures qualité et de démarches de progrès (au niveau d'un établissement commercial, d'un groupe, d'une chaine, d'une filière, d'un réseau de professionnels…),
- la conception, le montage et la commercialisation de produits touristiques durables et solidaires.

Codes des fiches ROME les plus proches (5 au maximum) :
12241 (agent de voyages)
13134 (directeur hébergement)
23211 (agent de développement / chargé de mission)

L'emploi dans le tourisme
GUIDE DU ROUTARD. Réussir dans le tourisme. Hachette. 2011. 140 p.
GUITTON, Christophe, AGUETTANT, Nathalie, LABRUYERE, Chantal, et al. Les métiers du tourisme : approche nationale. CEREQ. Net.Doc n°23. 2006. 121 p. http://www.cereq.fr/index.php/publications/Net.Doc/Les-metiers-du-tourisme-approche-nationale
NOGUE, François. Le tourisme, "filière d'avenir" - Développer l'emploi dans le tourisme. La Documentation Française. 2013. 81 p. http://atout-france.fr/sites/default/files/imce/rapport_nogue.pdf

Pour connaître les référentiels métiers liés au tourisme
http://referentiel.atout-france.fr/
http://www.pole-emploi.fr/candidat/les-fiches-metiers-@/index.jspz?id=681

Pour identifier des offres d'emplois liées au tourisme durable et à l'ESS
http://www.emplois-espaces.com/offres-emploi/toutes.html
http://www.tourisme-durable.org/emploi-stage/offres-demploi.html
http://www.turijobs.fr/
http://www.emploi-ess.fr/

Pour rédiger son CV
https://europass.cedefop.europa.eu/fr/documents/curriculum-vitae
http://www.onisep.fr/Premiers-pas-vers-l-emploi/Recherche-d-emploi/Les-questions-a-se-poser-avant-de-rediger-son-CV

Poursuites d'études

Master Tourisme
Master Politiques Sociales

La Licence Professionnelle est normalement conçue comme une formation terminale (fin d'études). Il est possible cependant, et en général après une expérience professionnelle validée, de poursuivre ses études dans un Master Tourisme par exemple.

Les diplômés effectuant un Master sont identifiés et interrogés sur leur parcours afin de bénéficier d’informations pouvant être communiquées aux étudiants se questionnant sur le choix d’une formation.
Les résultats obtenus par les anciens étudiants sont souvent très bons, y compris dans les Masters réputés difficiles (ISTHIA de l’Université de Toulouse ou ESTHUA de l’Université d’Angers).

Renseignements

  • Date début 1° session d'admission
21/04/2017
  • Date fin 1° session d'admission
30/05/2017
  • Date début 2° session d'admission
10/07/2017
  • Date fin 2° session d'admission
28/08/2017

Site géographique
Campus Hannah Arendt, Site Sainte Marthe

Adresse
74 rue Louis Pasteur. 84029 Avignon Cedex1.
84000 Avignon

Responsables pédagogiques

Laurent Arcuset

Philippe Bachimon

Contacts administratifs

Téléphone
+33 (0)4 90 16 27 16 

Téléphone 2
+33 (0)4 90 16 27 13