[Portrait] Yezekael HAYEL, Chercheur au LIA et Directeur de l'Ecole Doctorale Agrosciences et Sciences

1-    Sur quoi portent vos recherches ? 


Mes thématiques de recherche portent sur l’optimisation des systèmes complexes, particulièrement des systèmes qui possèdent des structures particulières en réseaux. Mes travaux sont à la frontière de l’informatique et des mathématiques appliquées, et cela vient naturellement de mon parcours universitaire pluridisciplinaire mathématique et informatique. Les systèmes complexes servent à modéliser de nombreux phénomènes aussi bien dans l’informatique des réseaux de communication, dans l’étude des dynamiques d’opinion dans les réseaux sociaux que dans les systèmes biologiques et les algorithmes d’intelligence artificielle.

2-    Quelle est votre actualité scientifique ?


Mon actualité scientifique récente est dominée par ma nomination à la direction de l’école doctorale AgroSciences & Sciences à la dernière rentrée universitaire. La pluridisciplinarité qui se retrouve dans mes activités de recherche est également très présente dans cette Ecole Doctorale. En effet, ses domaines scientifiques vont de la biologie aux STAPS en passant par l’informatique, les mathématiques et les sciences agronomiques. De plus, cette ED va avoir un rôle important dans la récente école universitaire de recherche IMPLANTEUS lauréate dans la deuxième vague des appels de l’ANR.
En termes d’actualité scientifique, un de mes articles récent « modéliser l’évolution des opinions » a été publié dans le journal du CNRS. Cet article est le fruit d’une collaboration avec le Centre de Recherche en Automatisme de Nancy.

3-    Pourquoi avez-vous choisi de travailler dans la recherche universitaire ?


La recherche universitaire doit être très créative même quand elle se situe au sein d’un projet industriel. Il faut sans cesse innover, proposer de nouvelles idées et surtout être curieux. Pour toutes ces raisons, j’ai désiré continuer mes travaux de thèse dans la recherche universitaire. J’ai toujours aimé partager mes connaissances et échanger avec les étudiants (j’ai toujours donné des cours même pendant mes 3 années de thèse de doctorat), j’ai choisi plutôt la recherche universitaire que la recherche en institut.



4-    Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent faire de la recherche ?


Mon conseil principal est qu’il ne faut pas se décourager. C’est un métier très intéressant car il faut toujours être en alerte et curieux, mais cela peut aussi décourager, par exemple quand les résultats n’arrivent pas aussi vite qu’attendus. Il faut donc garder la foi dans sa créativité scientifique, savoir persévérer quand il le faut mais aussi se remettre en cause à d’autres moments. Cette remise en cause vous aidera justement à rebondir, à réorienter les activités de recherche et à continuer d’être curieux dans la science.

5- Quel objet ou quelle image de votre recherche vous illustre le mieux ?

Cette image illustre un cours que j'ai enseigné à l'université de New York durant mon CRCT. Cette expérience a été très enrichissante professionnellement et personnellement et j'encourage tous les chercheurs/futurs chercheurs à voyager et de continuer à apprendre tout au long de leur carrière.

Mis à jour le 22 octobre 2019