Soutenances

Modalités de soutenance

En préalable, l'ED vérifie que le candidat a rempli ses obligations de formation.
 
Etape 1: les rapporteurs
Deux rapporteurs habilités à diriger des recherches sont désignés par le directeur de l'ED sur proposition du directeur de thèse. La fiche correspondante (Annexe A sur l’ENT du doctorant) doit être déposée au secrétariat de l’ED au plus tard 6 semaines avant la soutenance (délai conseillé: 2 mois). Simultanément, le doctorant envoie son manuscrit de thèse aux rapporteurs.
Les rapporteurs doivent être extérieurs à l'ED et à l'établissement du candidat, ils peuvent appartenir à des établissements d'enseignement supérieur ou de recherche étrangers. Une personne ayant signé une ou plusieurs publications avec le doctorant au cours de sa thèse, ne peut pas être proposée comme rapporteur. Elle peut cependant participer au jury en tant qu'examinateur, voire être président de jury.
Les rapporteurs font connaître leur avis par des rapports écrits sur la base desquels le directeur de l'ED autorise la soutenance. Ces rapports sont communiqués au jury et au candidat avant la soutenance.

NB important : simultanément à l’Annexe A, le doctorant doit compléter et renvoyer au secrétariat de l’ED la fiche d'autorisation de diffusion de la thèse (annexe C) ainsi que son manuscrit en un seul fichier en format PDF. Les annexes sont à retirer sur l'ENT du doctorant.
 
Etape 2: le jury complet
Les autres membres du jury (examinateurs) sont désignés par le directeur de l'ED sur proposition du directeur de thèse. La fiche correspondante (Annexe B sur l’ENT du doctorant) doit être déposée au secrétariat de l’ED au plus tard 4 semaines avant la soutenance de thèse. La validation de l'Annexe B ne peut intervenir qu'après réception des rapports des rapporteurs.
Le nombre des membres du jury est compris entre 4 et 8. Il est composé :
- au moins pour moitié de personnalités extérieures à l'ED et à l'établissement d'inscription du candidat (sous réserve des dispositions spécifiques relatives à la cotutelle internationale de thèse);
- au moins pour moitié de personnels de rang A (professeurs d’université, directeurs de recherche).
Sa composition doit permettre une représentation équilibrée des femmes et des hommes.

NB: Les personnes impliquées dans la direction de la thèse participe au jury. Elles sont donc prises en compte dans les règles de constitution du jury (ratio rang A/rang B, ratio extérieurs/intérieurs, équilibre H/F) et prennent part à la discussion du jury avec le doctorant.
Toutefois, elles ne prennent pas part à la délibération à huis-clos et ne signent pas le PV de délibération (annexe D).
Elles signent le rapport de soutenance, lequel doit cependant spécifier que la décision finale a été prise par les membres du jury hormis les personnes impliquées dans la direction de la thèse.

Avant la soutenance, le résumé de la thèse est diffusé à l'intérieur de l'établissement.
 
Etape 3: la soutenance
Le jour de la soutenance, les membres du jury désignent parmi eux un président. Le président doit être un personnel de rang A. Le directeur de thèse, s'il participe au jury, ne peut pas être choisi comme président du jury.
La soutenance est publique, sauf dérogation accordée à titre exceptionnel par le chef d'établissement si le sujet de la thèse présente un caractère confidentiel avéré.
Dans le cadre de ses délibérations, le jury apprécie la qualité des travaux du candidat et de sa présentation orale, ainsi que son aptitude à discuter ses résultats et leurs prolongements en réponse aux questions du jury.
A titre exceptionnel, et à l’exception de son président, les membres du jury peuvent participer à la soutenance par des moyens de visioconférence.

L'admission au grade de docteur ou l'ajournement est alors prononcé.
Des corrections au manuscrit (à effectuer dans les trois mois suivant la soutenance) peuvent être demandées au candidat avant l’autorisation de reproduction et la délivrance du diplôme.

Le président établit un rapport de soutenance contresigné par chaque membre du jury. Il n’y a plus de mention. Le rapport de soutenance est communiqué au candidat dans le mois suivant la soutenance.
 

Après la soutenance

La diffusion de la thèse est assurée au sein de l'ensemble de la communauté universitaire par voie numérique (http://hal-univ-avignon.archives-ouvertes.fr/). L'Annexe C (à retirer sur l’ENT du doctorant) délivrant l'autorisation de diffusion et de reproduction d'une thèse électronique doit être déposée auprès de l'ED au moins 6 semaines avant la date de soutenance.


Retrait du diplôme / diffusion de la thèse

La demande de retrait de diplôme doit être effectuée en ligne auprès du service de la scolarité.
Cette demande doit être accompagnée du reçu de dépôt de thèse délivré au doctorant par le secrétariat de l'ED si le manuscrit (après corrections éventuelles) lui a bien été transmis.

Trois mois après la soutenance, le manuscrit de thèse est transmis à la BU pour diffusion électronique de la thèse sur l’application STAR de l’ABES (Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur, responsable du dépôt, de la conservation et de la diffusion des thèses).
Une période de restriction de diffusion peut être demandée (4 ans maximum). La thèse sera alors uniquement consultable à la BU durant cette période.
 

Rédaction de thèse en langue étrangère

La thèse peut être rédigée dans une langue étrangère. Une autorisation doit être demandée par le doctorant et adressée au Directeur de son ED. Chaque demande sera examinée au cas par cas.
Si la demande est acceptée, le doctorant devra accompagner son manuscrit en langue étrangère d’un résumé long en français.

 

Label européen

Le doctorant peut préparer un doctorat avec une mention de label européen sur son diplôme. Pour l’obtenir, le doctorant devra attester d’un séjour d’au moins 3 mois dans une structure de recherche publique ou privée d’un autre pays européen (UE) et accompagner le manuscrit de thèse d’un résumé d’une trentaine de pages dans une autre langue que celle de la thèse.