• Recherche,
  • Sciences Technologies Santé,

[Publication] Les propriétés d'un antioxydant naturel, la sinapine

Publié le 24 avril 2020 Mis à jour le 28 mai 2020
Action mitochondriale de la sinapine : des effets bénéfiques pour la fonction cardiaque après infarctus.
Action mitochondriale de la sinapine : des effets bénéfiques pour la fonction cardiaque après infarctus.

Cette étude a été réalisée dans le cadre du financement par la SFR Tersys de la thèse de Doria Boulghobra (direction Cyril REBOUL), ainsi que d’une collaboration entre le LaPEC (Avignon Université) l’unité INSERM CNRS PhyMedExp (Montpellier) et la société Naturex-Givaudan. Ce travail a permis pour la première fois d’identifier un antioxidant naturel, la sinapine, comme étant capable de cibler la mitochondrie et ainsi de limiter le stress oxydant mitochondrial et cellulaire au cours d’un accident ischémique cardiaque. Ces travaux novateurs ont fait l’objet du dépôt d’un brevet et viennent d’être accepté pour publication dans la revue Redox Biology.

La sinapine est un antioxydant, c'est à dire une molécule capable de limiter les dommages cellulaires liés à l'excès de stress oxydant (ou plus précisément d'espèces réactives de l'oxygène). La sinapine peut se trouver dans les plantes de la la famille des Brassicaceae, les plus connues sont le colza ou la moutarde.

Généralement, les antioxydants naturels permettent de cibler le stress oxydant cellulaire de manière assez générale. Ici, la sinapine possède un tropisme mitochondrial et permet donc de cibler le stress oxydant mitochondrial. Jusqu'à maintenant, seules des molécules de synthèse (réalisées par des chimistes) permettaient de cibler cet organite cellulaire et ainsi de limiter ce type de désordres fonctionnels.

Il y a un grand nombre de pathologies, dont l'infarctus du myocarde (étudié ici), mais aussi des maladies métaboliques (tel que le diabète), l’hypertension, des maladies neurodégénératives ou même le vieillissement, qui sont aujourd'hui expliquées principalement par des défauts de fonctionnement de la mitochondrie et notamment par un stress oxydant mitochondrial.



Titre de l’article : Sinapine, but not sinapic acid, counteracts mitochondrial oxidative stress in cardiomyocytes
>>> Consulter l'article

Auteurs : Doria Boulghobra (1), Pierre-Edouard Grillet (2), Laguerre Mickaël (3), Tenon Mathieu (3), Jérémy Fauconnier (2), Pascale Fança-Berthon (3), Cyril Reboul (1), Olivier Cazorla (2).

1, EA 4278, Laboratoire de Pharm-Ecologie Cardiovasculaire, Avignon Université, Avignon, France.
2, PHYMEDEXP, INSERM, CNRS, Université de Montpellier, Montpellier, France
3, Naturex SA, Science and Technology Department, Avignon, France.

Mis à jour le 28 mai 2020