• Université,
  • Recherche,
  • International,

[Prix bisannuel international de la CDE 2018] Cyrielle Garson obtient l’un des deux Prix

Publié le 9 avril 2018 Mis à jour le 9 avril 2018
Date(s)
Avril 2018

Cyrielle Garson, Attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université d’Avignon, obtient l’un des deux Prix bisannuels de la société savante allemande CDE (The German Society for Contemporary Drama in English) d’une valeur de 1250 euros pour sa thèse entièrement rédigée en anglais : « Au-delà du réalisme documentaire : transgressions esthétiques dans le théâtre verbatim contemporain en Grande-Bretagne (Beyond Documentary Realism : Aesthetic Transgressions in Contemporary British Theatre) » ; thèse sous la direction de Madelena Gonzalez, ICTT ÉA 4277.

Sa thèse, soutenue le 13 décembre 2016 à l’Université d’Avignon, est la première thèse française à recevoir ce Prix bisannuel international.

Le Prix sera remis lors de la prochaine conférence internationale de la CDE (31 mai-3 juin 2018) qui se tiendra à l’Université de Hildesheim en Allemagne et la thèse sera publiée en 2019 avec la maison d’édition allemande De Gruyter.


Biographie de Cyrielle Garson :

  • Secrétaire de la société savante RADAC (Recherches sur les arts dramatiques anglophones contemporains)
  • Secrétaire adjointe de l’association de théâtre anglophone « Curtain Call » domiciliée à l’Université d’Avignon
  • Qualifiée Maître de Conférences en section 11 et 18 du CNU
  • Ancienne Assistant Master in French à Eton College en Angleterre (2016-2017)
  • Prix de la Culture décerné par Inter’asso lors du Gala de l’Orchidée 2014 pour le travail réalisé avec l’association de théâtre anglophone Curtain Call (Présidente)
  • Lauréate d’un contrat doctoral ministériel à l’Université d’Avignon de 2011 à 2014 (ÉD 537 « Culture et Patrimoine »)
  • Lauréate d’une bourse de mérite pour la poursuite d’étude en Master à l’Université d’Avignon (2008-2010) du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS)

Thèse : « Au-delà du réalisme documentaire : transgressions esthétiques dans le théâtre verbatim contemporain en Grande-Bretagne »

Membres du jury:
Mme Élisabeth Angel-Perez, Professeur, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)
Mme Madelena Gonzalez, Professeur, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
M. Chris Megson, Reader, Royal Holloway, Université de Londres
M. Eckart Voigts, Professeur, Université de TU Braunschweig


Le théâtre verbatim, une pratique scénique dont le texte repose entièrement sur les mots exacts énoncés par des personnes réelles, est au cœur d’une renaissance remarquable et inattendue du genre en Grande-Bretagne depuis le milieu des années quatre-vingt-dix. Au même moment, les metteurs en scène britanniques contemporains ont déclaré avoir trouvé de nouvelles approches pour une pratique du théâtre politique par son entremise. En dépit de la dominante anti-réaliste qui semble encore à l’heure actuelle caractériser la culture postmoderne, on admet le plus souvent que le réalisme documentaire est resté le mode par excellence de représentation des pièces verbatim sur scène. Il va donc de soi que ce théâtre, ainsi défini, ignore du même coup les récents bouleversements survenus sur la scène théâtrale britannique. À travers une étude comparative de sept spectacles que nous considérons comme représentatifs du théâtre verbatim, il est affirmé qu’il y a bien eu, malgré tout, des spectacles verbatim dont la nature discontinue implique l’éloignement du réalisme comme élément fédérateur de la représentation. Ces spectacles, qui font appel à l’expérimentation esthétique sous de multiples formes, approfondissent et transgressent ce que nous pourrions entendre par « théâtre verbatim ». Le but de cette analyse est donc d’étudier le théâtre verbatim à contre-courant de ses propres affirmations d’authenticité et de véracité et de suggérer la nécessité d'un discours qui articule mieux l’interdépendance entre les impératifs esthétiques et les possibilités d’un engagement social. Enfin, cette thèse rend compte de l’existence d’une diversité de variables esthétiques dans le théâtre verbatim d’aujourd’hui qui vise un public habitué aux nouveaux médias. À cet égard, ces variables sont regroupées selon trois positions théoriques, chacune étant analysée et traitée de manière distincte et illustrée par des exemples concrets. Par le biais de cette étude, nous espérons ainsi mettre en lumière les esthétiques mouvantes du théâtre verbatim, afin d’en établir une histoire critique et de contribuer à la formulation de ce champ de recherche si riche, autant d’un point de vue scientifique que du point de vue de la pratique vivante de l’art théâtral.

Sélections des travaux et publications :

Actes de colloque
  • « Verbatim Theatre and New Writing in Britain: A State of Kindred Strangers? », Études britanniques contemporaines 48 (2015). URL: https://ebc.revues.org/2133.
  • « Remixing Politics: The Case of Headphone-Verbatim Theatre in Britain », Journal of Contemporary Drama in English 2.1 (2014): 50-62.

Contribution à des ouvrages collectifs
  • «The Changing Aesthetics of Verbatim Theatre: From Engaged Theatre to Globalisation », Aesthetic and Ideology in Contemporary Literature and Drama, Madelena Gonzalez et René Agostini (dir.). Newcastle upon Tyne: Cambridge Scholars, 2015, 175- 193.

Article de revue
  • « La scène britannique au XXIe siècle : crise de l’auteur dramatique ou changement de paradigme ? », Coup de Théâtre 29 (2015), 193-221.
  • « Continuité et discontinuité sur la scène britannique contemporaine : le cas du théâtre verbatim », Sphères 2 (2014). URL: http://www.univ- avignon.fr/fileadmin/documents/Users/Fiches_S/ICCT/spheres-2-cat-final.pdf
  • « Le théâtre verbatim en traduction : une triple métamorphose », Sphères 1 (2013) : 13-22

Recensions d’ouvrage
  • « Tom Cantrell’s Acting in Documentary Theatre », New Theatre Quarterly 30.2 (Cambridge University Press, 2014, 200)
  • « Quand la scène fait appel ... le théâtre contemporain et le poétique d’Eliane Beaufils », Journal of Contemporary Drama in English 2.2 (2014) : 318-320.
  • « Refugees, Theatre and Crisis: Performing Global Identities, Alison Jeffers», Revue théâtre(s) politique(s) 1 (2013). URL: http://theatrespolitiques.fr/2013/03/refugees-theatre-and-crisis- performing-globalidentities-alison-jeffers/.

Comptes-rendus de spectacle et d’événement
  • « 2071 – A Play about Climate Change » (2014). URL:http://dothegreenthing.com/2015/blog/2071-reviewed/
  • « Avenir radieux – une fission française de/par Nicolas Lambert », Revue théâtre(s) politique(s) 1 (2013). URL: http://theatrespolitiques.fr/wp-content/uploads/2012/09/CG-Avenir-radieux.pdf.
  • « Vibes of Vilar: Political Theater at the 66th Avignon Festival », Hotreview.org (Hunter College Theater Department in New York City, 2012). URL: http://www.hotreview.org/articles/vibesofvilar.htm

Entretien
  • « An Interview with Mark Ravenhill » Coup de Théâtre 28 (2015), 37-44.