• Culture,

[Pôle d'action culturelle équestre] 3e Leçon du PACE - La piste, lieu de création

Publié le 27 février 2019 Mis à jour le 27 février 2019
Date(s) et lieu(x)
Le 14 mars 2019De 17:00 à 20:00
Informations complémentaires :Amphithéâtre AT05 / Campus Hannah Arendt

Pour cette troisième édition, Stephan Gruss, directeur artistique de la compagnie, viendra compléter le triptyque en faisant part de sa très riche expérience d’artiste et de metteur en scène.

Le savoir équestrien de la famille Alexis Gruss est un patrimoine précieux qui s’est forgé au fil de six générations d’artistes et d’écuyers depuis le Second Empire. Il permet aux trois générations aujourd’hui en piste d’accomplir des exploits qui font rêver les yeux ouverts petits et grands spectateurs : par la maîtrise de gestes transmis de génération en génération, par la connaissance de toutes les spécificités des arts de la piste, par l’éducation que la famille Alexis Gruss sait donner à ses chevaux, elle sublime le naturel pour offrir à son public le meilleur du spectacle vivant. Alexis Gruss, fondateur en 1974 du cirque à l’ancienne, a toujours eu la volonté de transmettre ce patrimoine au-delà de son cercle familial. La transmission n’est-elle pas le secret de l’éternité ? Il a donc constitué sur le lieu de la sédentarisation estivale de son chapiteau, le château de Crochant, à Piolenc, un Pôle d’Action Culturelle Équestre pour la transmission de l’art qui fait l’identité de sa famille. Depuis le lancement de ce PACE, le 30 mai 2017, à l’université d’Avignon, le partenariat entre cette université, qui a la culture pour étendard, et la compagnie Alexis Gruss n’a pas cessé de se renforcer. Les deux premières leçons du PACE ont été publiées aux Éditions Universitaires d’Avignon sous les titres Ex ducere et Se ducere : ces leçons avaient en effet proposé des réflexions autour de l’éducation et de la séduction, essentielles au travail sur la piste.

Pour cette troisième édition, Stephan Gruss, directeur artistique de la compagnie, viendra compléter le triptyque en faisant part de sa très riche expérience d’artiste et de metteur en scène : il prépare actuellement la 45e création de la compagnie Alexis Gruss avec toujours le même souci de séduire son public en mettant en valeur l’éducation reçue par les artistes de la famille Alexis Gruss, qu’ils soient humains ou équins. Il est ainsi un acteur essentiel de la création artistique, opérant la synthèse entre danse, musique et arts de la piste, assurant la pérennité d’une compagnie qui incarne à la fois la tradition et le renouvellement permanent de ce que les artistes donnent à voir sur cet espace scénique spécifique qu’est la piste. La compagnie Alexis Gruss est l’une des rares à rester fidèle à cet espace scénique composé de terre végétale et de sciure, par définition éminemment fertile : l’artiste est là pour le féconder. La terre de la piste lui permet de transformer l’immatériel de ses gestes en magie du spectacle.

Acte de mettre au monde, de donner l’existence à quelque chose à partir du néant, la création est le cœur du travail de la compagnie Alexis Gruss, qui est aujourd’hui la seule compagnie d’équestriens à savoir créer et produire elle-même ses spectacles. Stephan Gruss, accompagné de son père Alexis Gruss, et de son frère Firmin, témoignera de la façon dont la création artistique, acte gratuit, sans utilité réelle, est une « activité symbolique qui s'adresse au plus profond de l'être » (Frédéric Lenoir). En partant de ces définitions, il proposera donc qu'Avignon Université, comme elle le fait durant le Festival, soit une fois de plus un lieu essentiel de réflexion sur la création artistique. Il y ajoutera ici une dimension dédiée à l’animalité, thème qui sera au cœur, en 2019, des travaux menés par le Laboratoire Culture et Communication dans le cadre des activités de Supramuros : parce que la Compagnie Alexis Gruss, c’est à la fois des artistes humains et des artistes équins, Stephan Gruss est particulièrement bien placé pour évoquer la façon dont l’homme peut travailler en harmonie avec les animaux pour des créations artistiques uniques et respectueuses de l’animal.


Mis à jour le 27 février 2019