Nous choisir - MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention: INNOVATION, ENTREPRISE ET SOCIETE Parcours : Gouvernance numérique

Master pluridisciplinaire de l’UFR-ip Droit, Economie & Gestion, adossé aux laboratoires Biens, normes et contrats (LBNC) et Informatique (LIA), membres de la Fédération de recherche Agorantic.

Objectifs métier

Métiers de responsable des données d’entreprises et d’organisations (Chief data officer) :

  • audit et gestion des données de l’organisme impactant son fonctionnement
  • gestion de la propriété des données et application de la réglementation
  • proposition et mise en oeuvre d’une gouvernance des données
  • valorisation des données internes et identification des plus values potentielles
  • intégration ascendante de la gestion des données par facilitation de processus collaboratifs
  • gestion et analyse des historiques de données de relation clientèle, anticipation des tendances et évolution des moyens de communication
  • détection et analyse des signaux faibles
  • veille technologique, légale et économique de la gestion de données
  • anticipations des risques de perte de compétitivité comparative par émergence de nouveaux moyens de gestion de données ou de bouleversements législatifs
  • mise en oeuvre agile des restructurations des flux de données en concertation avec l’ensemble des collaborateurs

Connaissances et compétences

Le responsable des données maîtrise :

  • le droit et la propriété des données
  • l’informatique en nuage (modèles technologiques et financement)
  • la sécurité et la protection des données
  • l’ensemble des moyens de collecte de données
  • les outils d’analyse des données et les solutions de visualisation
  • la massification de données nécessaire à l’intelligence artificielle
  • les sources de données extérieures et leur possible effet de levier
  • la communication numérique interne et externe
  • les usages numériques au travail et leur évolution
  • l’impact des dispositifs numériques sur les ressources humaines

Pré requis

Une maîtrise du français littéraire et de l’anglais technologique est nécessaire pour suivre les enseignements.
La connaissance d’une troisième langue est un atout.
Trois voies d’acquisition des compétences ci-dessus sont proposées selon les compétences acquises en licence :

  • Droit, AES, Science politique ou Économie-gestion : l’ensemble des savoir faire sera acquis en partant des notions de droit, de sociologie, d’économie et de gestion afin d’acquérir une expertise technologique basée sur les usages.
  • Informatique, mathématiques ou statistique : l’analyse et la description des logiques économiques en oeuvre et des évolutions législatives seront abordées sur le base d’une étude approfondie des réseaux complexes apparus avec le Web 2.0.
  • Sciences humaines, linguistique, philosophie, histoire de l’art et sciences de l’information : l’ensemble des notions sera abordé à partir d’une analyse comparative des données numériques existantes et de la constitution d’une veille scientifique et technologique sur tous les aspects de la gouvernance numérique.
Le recrutement veillera à un équilibre de ces trois profils. Les projets collaboratifs accompagnés par une équipe d’enseignants-chercheurs reconnus pour leurs pratiques pluridisciplinaires permettront à chacun de se familiariser et d’appréhender la diversité des approches de la gouvernance des données. La formation requiert donc une ouverture d’esprit et un réel intérêt pour la complémentarité des profils scientifiques. Tout responsable de données est amené à évoluer très rapidement à partir de son socle de compétences. La Fédération de recherche Agorantic offre un cadre institutionnel adapté à l’exercice de cette polyvalence.

Déroulement

La formation se déroule sur 4 semestres. Elle comprend 751h réparties sur les 3 premiers semestres suivies par un stage de 6 mois. Trois compétences professionnelles clés sont proposées : Droit des données, Digital business et Open Data. Les enseignements relatifs à ces compétences sont regroupés sur 7 semaines par semestre sur un rythme alterné régulier d’une semaine sur trois. Entre ces semaines de regroupement, un accompagnement continu des étudiants est réalisé dans le cadre des compétences transversales (sociologie, économie, langues) et par l’intermédiaire de la plateforme pédagogique, de manière à faciliter l’accueil des publics de Formation Toute au Long de la Vie désireux de suivre tout ou partie du Master Gouvernance Numérique.

 

Environnement numérique du master

L’ensemble des notions et des dispositifs informatiques pourra être expérimenté et développé en toute indépendance dans un nuage informatique pédagogique et professionnel :

  • mixte (serveurs dédiés internes, ressources virtuelles externes),
  • multiplateforme (Linux Debian sous licence libre GPL, FreeBSD sous licence libre BSD, Windows server (Licence Microsoft),
  • distribué: NextCloud (National) / Google Drive Business (USA) et Digital Ocean (Amériques/Europe/Asie).

Cet environnement comprend également :

  • des bases de données relationnelles MySQL (GPL), PostGreSQL (BSD), SQLserver (Microsoft) ou non-relationnelle MongoDB (GPL) couplé à ElasticSearch (Apache),
  • des algorithmes distribués de traitement de données sous Spark (Apache),
  • des outils privés de visualisation (QlickView) et analytiques (SAS),
  • un éventail de solutions intégrées libres (ERP-CRM Dolibarr, CMS Drupal, R/Rstudio/Shinny, LimeSurvey, Stanford GloVe etc.).

Nous garantissons ainsi une offre de formation pluraliste permettant aux diplômés de concevoir et choisir en toute indépendance des solutions pertinentes parmi la grande variété des outils de gouvernance numérique disponibles aujourd’hui.


Mis à jour le 14 mai 2018