Discipline(s) enseignée(s)

  • Enseignements sur les politiques culturelles en France, sur les politiques cinématographiques dans le monde et leur articulation à des festivals de cinéma, et sur l'évolution des formes cinématographiques.
  • Enseignements à visée méthodologique sur l'écriture de presse, sur la rédaction de notes de synthèse, sur la pratique et la maîtrise de l'oral.
  • Enseignements à visée opérationnelle sur la structuration d'un parcours et des compétences professionnelles.
Elle enseigne par ailleurs l'Histoire du cinéma iranien à l'INALCO et a co-dirigé un séminaire à l’EHESS/IISMM sur « Les figures de l’Islam » en 2009-2010.

Thèmes de recherche

  • Analyse du documentaire de guerre et des nouvelles stratégies pour filmer la guerre
Suivant une perspective comparatiste, cet axe de recherche, qui porte sur une analyse d’objets et des représentations, interroge le film de guerre non-fiction, ses éventuels invariants et son esthétique. Partant de l'analyse d’un corpus principal, composé de films iraniens tournés sur le front de la guerre Iran-Irak (1980-1988) et d'un corpus secondaire composé de films tournés lors d’autres guerres (Tchétchénie, Afghanistan, Irak) cet axe de recherche interroge aussi les dispositifs de mise en forme dans l'enregistrement des conflits depuis les années 1980 et tente d'isoler et d'évaluer l'influence de la variable islamique.

  • La création cinématographique en islam
Cet axe de recherche interroge les relations entre interdit de l'image et création cinématographique, particulièrement dans le cas des pays à tradition d'islam shi'ite. Il se fixe notamment sur l'étude des débats contradictoires et très féconds entrepris par les autorités religieuses en Iran depuis les années 1990, réflexion sans égale dans le reste du monde musulman.

  • Une politique islamique du cinéma
Un autre axe de recherche porte sur l'analyse de la politique publique de la culture de la République islamique d'Iran. Il analyse le système politique bicéphale de cet Etat et révèle l'enjeu essentiel que constitue la question culturelle dans les luttes de pouvoir au sommet de l'Etat iranien. Sur la politique sectorielle du cinéma, et suivant une analyse des pratiques anthropologiques et des représentations, il montre qu'un système de censure cinématographique qualifié "d'islamique" porte davantage sur un contrôle des mœurs, et spécifiquement sur la représentation des femmes, que sur un contenu politique, qu'il concerne non seulement le produit fini mais aussi l'ensemble du processus de création et de réception des œuvres.

Activités / CV

Biographie :

Publications : Publications de Agnès DEVICTOR

Informations complémentaires

Mis à jour le 20 février 2017