• Midisciences,
  • Recherche,

[MidiSciences 2019] « La résilience face au risque inondation, d’un flou théorique à une (ré)appropriation urbaine » par Charlotte Heinzlef

Publié le 24 janvier 2019 Mis à jour le 1 février 2019
Date(s)

le 31 janvier 2019

13h-14h
Lieu(x)
Amphithéâtre 2E01

Pour la 7 ème année consécutive, Avignon Université vous propose son cycle de conférences courtes-discussions grand public entre midi et deux.

Soumises conjointement à des changements démographiques et climatiques sans précédent, les aires urbaines se retrouvent aujourd’hui fragilisées face aux inondations de plus en plus fréquentes et intenses. Pour répondre à ces enjeux urbains, le concept de résilience est apparu. Pourtant, la résilience peine à s’insérer dans les pratiques urbaines à cause de son flou conceptuel. Cette étude cherche à donc à opérationnaliser la résilience urbaine face au risque inondation en créant un savoir co-construit entre chercheurs et acteurs urbains. Cette recherche propose donc une méthodologie holistique afin d’opérationnaliser et de mesurer la résilience urbaine grâce à un outil d’aide à la décision construit conjointement avec la Ville et ses services SIG.

Doctorante en 3ème année de thèse en géographie et architecture, Charlotte Heinzlef travaille sur la résilience urbaine face au risque inondation. Son objectif est de créer un outil d’aide à la décision pour améliorer la réponse des populations, décideurs, aménageurs et espaces urbains face à un risque croissant dans un contexte de dérèglement climatique.

Mis à jour le 1 février 2019