• Midisciences,
  • Vulgarisation,
  • Recherche,

[MidiSciences 2019] Intelligences artificielles : quelles techniques pour quels usages ? par Pierre Jourlin

Publié le 8 février 2019 Mis à jour le 7 mars 2019
Date(s) et lieu(x)
Le 07 mars 2019De 13:00 à 14:00
Informations complémentaires :Amphithéâtre 2E01 / Campus Hannah Arendt

Pour la 7 ème année consécutive, Avignon Université vous propose son cycle de conférences courtes-discussions grand public entre midi et deux.

Aujourd’hui, sans que vous le sachiez obligatoirement, des techniques dites « d’intelligence » artificielle ou « d’apprentissage » automatique, peuvent vous suggérer de nouveaux amis sur un réseau social, détecter que ce que vous publiez contrevient aux conditions d’utilisation d’un site web, parcourir le web, répondre à votre besoin en information en tenant compte de toutes vos informations personnelles (quelle que soit la manière dont elle les a obtenues). Elles peuvent transcrire un message que vous lui dictez, résumer un texte, reconnaître les caractères sur un texte que vous scannez ou traduire un texte dans une langue que vous pratiquez. Elle peuvent exploiter les données issues des « objets » connectés (bracelets moniteurs d’activité physique, pacemaker, animaux domestiques « pucés », capteurs automobiles, etc. Dans cette conférence, j'expose le plus simplement possible les grands principes qui sous-tendent ces techniques et je donne quelques exemples d'expériences réussies mais aussi d'expériences ratées. J'espère ainsi vous permettre de percevoir les potentialités et les limitations de ces nouvelles technologies et vous aider à décider en conscience, si vous souhaitez avoir recours à l'intelligence artificielle et pour quels usages.


Pierre Jourlin a soutenu une thèse de doctorat en 1998 sur la reconnaissance automatique de la parole et du locuteur par la fusion des données audio et d'une lecture du mouvement des lèvres. De 1997 à 2000, il a développé à l'Université de Cambridge, au Royaume-Uni, un système de recherche documentaire multimédia, exploitant les transcriptions automatique de la parole sur des journaux télévisés. Depuis 2000, il est maître de conférences en informatique à l'Université d'Avignon et ses travaux de recherche portent sur la fouille de textes. Il a contribué très récemment au dernier ouvrage de François-Xavier Marquis, intitulé "Société Numérique : patrimoine humain ou crime contre l'humanité" aux éditions l'Harmattan.

Mis à jour le 7 mars 2019