L’État à l’écoute des étudiants français à l’étranger (communiqué de Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation)

Publié le 19 mars 2020 Mis à jour le 19 mars 2020
Message à l'attention des étudiants français à l’étranger :
 
Chers étudiantes, chers étudiants,
 
Les informations et instructions de notre ministère évoluent et s'adaptent quotidiennement au développement de la crise dans le monde. Nous souhaitons vous faire part du dernier communiqué de presse de Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation :
 
L’État à l’écoute des étudiants français à l’étranger (extrait du communiqué de presse ESRI du jeudi 19 mars 2020)

"Conformément aux engagements pris par le Président de la République lors de son allocution du 16 mars 2020, tous les ressortissants français qui le souhaitent peuvent naturellement rejoindre le territoire national pendant la période de confinement. A cet égard, les étudiants français en déplacement temporaire à l’étranger à l’occasion d’un séjour d’études ou d’un échange universitaire, que ce soit dans le cadre du programme Erasmus + ou en dehors de l’Union Européenne peuvent compter sur l’appui de notre réseau diplomatique et consulaire s’ils s’approchent de la date de fin de leur séjour, si leur université d’accueil est fermée ou s’ils s’estiment en situation de vulnérabilité et pensent devoir rentrer au plus tôt. Les ambassades et les consulats pourront ainsi assister les étudiants qui le souhaitent et les orienter vers les lignes commerciales appropriées en fonction de la situation de l’intéressé, de l’état de l’épidémie et de la qualité du système de soin dans le pays concerné. Une coordination sera mise en place à cette fin avec les établissements universitaires en lien avec la cellule opérationnelle de crise du ministère.

Les étudiants français engagés dans une mobilité internationale dans le cadre du programme ERASMUS + pourront conserver leur bourse tout au long de leur séjour à l’étranger jusqu’à leur retour en France. La commission européenne ayant engagé la clause de force majeure inscrite dans les conventions ERASMUS +, les frais supplémentaires inhérents au retour des étudiants français sur le territoire national pourront être pris en charge par le programme.
L’interruption du séjour d’études ne pénalisera aucun étudiant une fois rentré en France et chaque établissement d’origine prendra les dispositions nécessaires afin de garantir la poursuite d’études de chacun des étudiants concernés.En cas de difficulté à rejoindre leur domicile ou leur lieu de résidence originel à leur retour sur le territoire, ils pourront, s’ils le souhaitent, se voir proposer un logement dans le parc des CROUS.
Pour les étudiants français à l’étranger qui viennent de débuter leur séjour et qui ne se considèrent pas en situation de vulnérabilité, il leur est naturellement conseillé de poursuivre leur formation et de rester sur place s’ils le souhaitent."
 
 
 
Avignon Université maintient tout au long de cette crise exceptionnelle un contact permanent avec ses étudiants en mobilité. Vous pouvez joindre par message la Maison de l'International : mdi-covid19@univ-avignon.fr ou par téléphone la cellule de crise +33 4 90 16 26 17

Soyez assuré.e de mon plein soutien et de l'accompagnement de l'ensemble de l'établissement dans cette période difficile pour tous.
 
Bien cordialement
 
Philippe ELLEKAMP

Mis à jour le 19 mars 2020