Financer sa formation - Dispositifs

Financer sa formation professionnelle

Vous êtes inséré dans la vie active, salarié, demandeur d'emploi, indépendant, vous dépendez du statut étudiant "formation continue".
Vous avez candidaté sur l'une des formations de l'Université d'Avignon : c'est l'étape de sélection et de candidature.

Votre formation a un coût (vous êtes sorti de la "formation initiale"), et la recherche de financement doit être menée en parallèle de votre candidature.
Cette étape est indispensable et peut prendre du temps, souvent plusieurs mois (pour des formations supérieures à 6 mois, votre demande est à formuler au moins 4 mois au préalable). Il convient de l'anticiper suffisamment en amont de votre entrée en formation. Selon votre situation, et votre demande, plusieurs financements peuvent être sollicités (ou cofinancements).
L'université étant fermée pendant la période d'été, nous vous proposons quelques principaux contacts ci-après, pour vous permettre d'engager les démarches pour la rentrée universitaire.

Vous êtes : Demandeur d'emploi

Selon la formation visée et votre situation personnelle, le dispositif de financement peut varier. Il est important de différencier les frais de formation d'une part, et votre rémunération pendant votre formation d'autre part.

le CPF Compte Personnel de Formation
De votre premier emploi jusqu'à votre retraite, vous cumulez des euros sur votre compte CPF pour vous former. Ce compte n'est pas crédité pendant votre période de chômage.
Première démarche à suivre : ouvrir votre Compte Personnel d'Activité en ligne sur le site moncompteactivite.gouv.fr
Seconde démarche : vérifier que la formation est éligible au CPF

Liste des formations de l'Université d'Avignon éligibles au CPF
Liste des formations de l'Université d'Avignon éligibles au Financement Région Paca
Attention le fait qu'une formation soit éligible ne signifie pas que votre financement soit acquis : il est possible sous réserve du montage de votre demande avec votre CEP et de l'accord de prise en charge, selon certaines conditions.
Pour le financement et le montage de votre dossier, vous pouvez vous faire accompagner par votre CEP conseiller en évolution professionnelle
- vous avez moins de 26 ans : contacter la Mission Locale,
- vous êtes en situation de handicap : contacter Cap Emploi
- vous êtes cadre ou jeune issu de l'enseignement supérieur : contacter l'APEC
- vous avez travaillé plus de 800 heures en intérim : contacter le FAF.T.T
- vous êtes demandeur d'emploi : contacter Pôle Emploi

Un conseiller Orientation Région Sud Paca vous écoute au 0 800 600 007
(Service et appel gratuit), vous pouvez également consulter le site orientationsud.fr si vous hésitez sur le choix de votre orientation.

Si vous ne disposez pas de suffisamment d'euros sur votre compte CPF, vous pouvez alors monter un dossier avec votre conseiller Pôle Emploi pour bénéficier de dispositifs complémentaires ou de co-financement.

Vous êtes : salarié de droit privé

le CPF Compte Personnel de Formation

En tant que salarié, vous cumulez 500 € sur votre CPF chaque année pour un travail à temps plein et ce avec un plafond à 5000 €. Si vous êtes salarié non qualifié (niveau infra-bac), vous cumulez 800 € et un plafond de 8000 €.
Première démarche à suivre : ouvrir votre Compte Personnel d'Activité en ligne sur le site moncompteactivite.gouv.fr

Seconde démarche : vérifier que la formation est éligible au CPF
Liste des formations de l'Université d'Avignon éligibles au CPF

- La formation se déroule sur votre temps de travail, cela nécessite l'accord de votre employeur. Attention vous devez anticiper votre demande au moins 120 jours avant le démarrage de la formation
ou
- La formation se déroule hors temps de travail, vous n'avez pas besoin de l'accord de votre employeur. Vous choisissez votre formation éligible au CPF.
Attention le fait qu'une formation soit éligible ne signifie pas que votre financement soit acquis : il est possible - sous réserve du montage de votre demande avec votre CEP et de l'accord des financeurs selon leurs conditions.Pour le financement et le montage de votre dossier, vous pouvez vous faire accompagner par votre CEP conseiller en évolution professionnelle.

En fonction de votre secteur d'activité, votre CEP est :

Culture - Communication - Médias et loisirs : contactez l'Afdas
Agriculture et activités connexes - Industrie des vins et spiritueux - Jardinerie/ Animalerie : contactez le Fafsea
Coopératives agricoles - Unions, sica et filiales de coopératives - Organisations professionnelles et syndicats agricoles : contactez l'Opcalim
Sanitaire associatif - Social associatif - Médico-social associatif : contactez Unifaf
Economie sociale - Habitat social - Protection sociale : contactez Uniformation
Cadres et jeunes issus de l'enseignement supérieur : contactez l'APEC
Banque de France, des Industries Electriques et Gazières, de la RATP, de la SNCF : contactez l'Unagecif 
Crédit Agricole, de Groupama et de la MSA : contactez l'Agecifcama
Autres secteurs d'activité : contactez votre Fongecif
Personne en situation d'handicap : contactez votre Cap Emploi

Le Pro-A : reconversion ou promotion par alternance (remplace la période de professionnalisation)
La loi du 5 septembre du 2018 crée un nouveau dispositif afin de redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés : la reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A). Dans un contexte de fortes mutations du marché du travail, le dispositif Pro-A permet aux salariés, notamment ceux dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ou de l’organisation du travail, de favoriser leur évolution ou promotion professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

Pour l’employeur, Pro-A répond à deux besoins :

  • prévenir les conséquences dues aux mutations technologiques et économiques ;
  • permettre l’accès à la qualification quand l’activité est conditionnée par l’obtention d’une certification accessible uniquement en emploi, via la formation continue.

La reconversion ou la promotion par alternance s’inscrit en complément du plan de développement des compétences de l’entreprise et du compte personnel de formation (CPF). Mis en œuvre à l’initiative du salarié ou de l’entreprise, le dispositif Pro-A peut être mobilisé dans une optique d’évolution, de réorientation professionnelle ou de co-construction de projets qualifiants entre salariés et employeurs.
En savoir plus

L'alternance
La formation en alternance est fondée sur l’articulation de temps de formation en établissement de formation (formation théorique) et en entreprise qui vous accueille (formation pratique).
Il existe deux types de contrats en alternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.
Pourquoi choisir l’alternance ?
  • Pour obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle ;
  • Pour avoir une expérience professionnelle dans le métier choisi et être rapidement opérationnel ;
  • Pour percevoir un salaire tout en poursuivant ses études ;
  • Parce que c’est un excellent tremplin pour l’emploi.
Le contrat d'apprentissage
Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est de permettre à un jeune de suivre une formation générale, théorique et pratique, en vue d’acquérir un diplôme d’État (CAP, BAC, BTS, Licence, Master, etc.) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), dont l’ensemble des titres professionnels relevant du ministère chargé de l’emploi.
En savoir plus
Le CFA Epure Méditerranée est le CFA de l'Enseignement Supérieur et accompagne l'Université d'Avignon dans le développment de ses formations en apprentissage.
En savoir plus

Le contrat de professionnalisation
Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Il permet l’acquisition – dans le cadre de la formation continue – d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.
En savoir plus

Le CPF de transition professionnelle (remplace le CIF)
Le CPF de transition professionnelle est une mobilisation spéciale du CPF offrant la possibilité aux salariés de réaliser un projet de transition professionnelle afin de suivre une formation pour se reconvertir de sa propre initiative. Il est accordé par l'employeur, et le salarié est rémunéré pendant la durée de la formation selon certaines conditions.
Le CPF de transition est indépendant du plan de développement des compétences de l'entreprise (ex plan de formation).
Le CPF de transition peut concerner un domaine de formation différent du secteur d'activité professionnelle.

Le Plan de Développement des Compétences
Chaque entreprise doit assurer la formation des ses salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leurs compétences à occuper leur emploi ainsi qu'à leur développement au sein de l'entreprise. Pour remplir cette mission, l'employeur doit proposer des formations prévues dans le cadre du Plan de Développement des Compétences de l'entreprise.
Prendre contact le service des Ressources Humaines ou la Direction de votre entreprise.

Vous êtes : Indépendant

le CPF Compte Personnel de Formation
Les comptes des travailleurs non-salariés (travailleurs indépendants, freelance, artisans, commerçants, micro-entrepreneurs, professions libérales, conjoints collaborateurs) sera alimenté en 2020 au titre des activités de 2018 et 2019. L'alimentation du CPF sera subordonnée à l'acquittement effectif de la contribution à la formation professionnelle (CFP).
En fonction de votre profession et de votre NACE, voici les principaux opérateurs :
FIF PL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux)
AGEFICE (Association de Gestion et du Financement de la Formation des Chefs d'Entreprise)
FAFSEA (Fond d'Assurance Formation des Chefs Exerçant une Activité Artisanale)

Pour en savoir plus, consulter le site de l'Agence France Entrepreneur rappelant vos droits en matière de formation professionnelle continue, vos cotisations et comment en bénéficier.

Vous êtes : Agent public

le CPF Compte Personnel de Formation
Le compte personnel de formation fait partie d’un dispositif plus large, le compte personnel d’activité (CPA) qui comprend également le compte d’engagement citoyen (CEC). Le CPA s’applique aux fonctionnaires et agents contractuels de la fonction publique depuis le 1er janvier 2017.
Le compte personnel d’activité a pour objectifs de renforcer l’autonomie de son titulaire dans la mobilisation de son droit à la formation (CPF) et de faciliter son évolution professionnelle.
À compter de la fin du 1er semestre 2018, chaque agent public pourra visualiser les droits acquis en activant directement son compte en ligne via le portail moncompteactivite.gouv.fr.
En savoir plus

le CFP congé de formation professionnelle 
Le congé de formation professionnelle est ouvert à l’ensemble des agents publics, titulaires ou contractuels, des trois versants de la fonction publique.
Son objectif : permettre aux agents de parfaire leur formation personnelle par le biais de stages de formation à caractère professionnel ou personnel qui ne leur sont pas proposés par l'administration, ou pour des actions organisées par l'administration en vue de la préparation aux concours administratifs. La première année du congé de formation professionnelle ouvre droit au bénéfice d'une indemnité mensuelle forfaitaire.
Les conditions : l'accord de ce congé est subordonné à des conditions d'accès.
En savoir plus

Mis à jour le 1 avril 2019