• Vulgarisation,
  • Recherche,

[Culture scientifique] Un chercheur à ma table, des doctorants vous parlent de leur recherche

Publié le 9 avril 2019 Mis à jour le 23 avril 2019
Date(s) et lieu(x)
Le 24 avril 2019De 20:30 à 23:59
Informations complémentaires :Restaurant Françoise, 6 rue du Général Leclerc, Avignon
Complément date
à partir de 20h30

Le café des Sciences et Avignon Université vous proposent pour la prochaine édition du Café des sciences une formule originale : rencontrer directement à votre table des jeunes doctorants de l’université et de l’Inra, toutes matières confondues. L’occasion de découvrir la variété des recherches effectuées dans votre ville.

Ils vous feront entrer dans ce monde de la recherche, vous parleront de leur vie quotidienne au laboratoire, des enjeux de leur travail… Ils seront là pour vous faire partager leur passion et répondre directement à vos questions.

Ces jeunes chercheurs passeront de table en table pour parler de leur travail et dialoguer avec vous. Ils resteront environ 15/20 mn par table.

Invités :

Charlotte Heinzlef , 3ème année de thèse, Laboratoire : Université d’Avignon (UMR Espace), et Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de Mons (Belgique)

Titre: Avignon sous les eaux? Qui l’eut Crue?
Sujet : Dans un contexte de dérèglement climatique et d’augmentation des inondations urbaines, le concept de résilience est un outil intéressant pour préparer au mieux territoires et sociétés urbaines. Or ce concept est encore peu utilisé car très abstrait. L’objectif de ma thèse est de co-développer un outil d’aide à la décision avec la municipalité d’Avignon, afin de concrétiser ce concept et de l’opérationnaliser sur un territoire soumis au risque inondation actuel et futur.

Pascal Geoffret, 3ème année de thèse, Laboratoire Anthropologie et histoire des mondes antiques, Université d’Avignon

Titre : La rue dans l'antiquité : aspects historiques, sociologiques et anthropologiques.
Sujet : Quelle est l’évolution (aspect historique), sociologiques à travers les noms des rues et anthropologiques (en quoi elle marque une séparation entre les sexes et les classes sociales) de la rue dans l'antiquité et plus spécialement en Egypte à l'époque grecque et romaine.

Anna Florio, 3ème année de thèse, Laboratoire des Mathématiques d'Avignon

Titre : L'indice de Maslov asymptotique: de combien ça tourne ?
Sujet : J'étudie les systèmes dynamiques: ces systèmes modélisent l'évolution au cours du temps d'une grande variété de phénomènes naturels. On peut associer différentes quantités à chaque système dynamique. Dans ma thèse je m'intéresse à une de ces quantités, l'indice de Maslov asymptotique. Pensez à une course des chevaux sur une piste circulaire et intéressez-vous à leur vitesse angulaire: l'indice de Maslov asymptotique est la limite en temps infini de la variation de l'angle divisé par le temps. Quelles informations on peut déduire de cet indice sur la dynamique ?

Coline Kouchner, 4ème année de thèse, ITSAP / INRA Ecodéveloppement / INRA Abeilles et Environnement

Titre : Conséquences de pratiques de renouvellement du cheptel sur la durabilité des exploitations apicoles
Sujet : Mon travail de thèse consiste à définir avec des apiculteurs et autres personnes de la filière apicole ce que l'on peut appeler une exploitation apicole durable, en termes économiques, sociaux et environnementaux. J'essaye également d'estimer les conséquences de pratiques de gestion des colonies d'abeilles sur cette durabilité, ex. sur le temps et l'organisation du travail de l'apiculteur.

Anaïs Deletraz, 3ème année de thèse, Laboratoire : Equipe Chimie Bioorganique et Systèmes Amphiphiles (CBSA) / Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM)

Titre : Synthèse d'antioxydants pour prévenir les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson)
Sujet : Mon travail consiste à faire de la chimie médicinale, c'est-à-dire réaliser des modifications structurales sur une fonction spécifique afin d'améliorer l'activité antioxydante des molécules étudiées. Il s'agit de la première étape de la conception d'un médicament : la recherche d'un principe actif efficace.

Gaëtan Rivière, 2ème année de thèse, Laboratoire Culture et Communication

Titre : Animaux exotiques et sauvages dans les cirques à Paris (1870-1940)
Sujet : Le but de ce travail d'histoire est d'étudier à la fois les pratiques des dompteurs et des dompteuses dans les cirques à Paris sous la Troisième République (1870-1940) ainsi que les représentations, c'est-à-dire l'imaginaire autour des animaux, mais aussi de ces hommes et ces femmes qui se confrontent à cette nature exotique et sauvage. Cette thèse vise à souligner les évolutions de ces spectacles de cirque ainsi qu'à documenter l'histoire du cirque, sujet souvent oublié.

Si vous êtes doctorants et vous souhaitez participer à cet événement, merci de contacter Aurélia Barrière

Entrée libre & gratuite

Café des sciences organisé en partenariat avec l’Université d’Avignon, l’Inra et le CEA

Mis à jour le 23 avril 2019