• Recherche,

[Conférence] Brigitte Senut, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle

Publié le 14 mars 2018 Mis à jour le 14 mars 2018
Date(s) et lieu(x)
Le 29 mars 2018De 18:00 à 23:59
Informations complémentaires :Campus Hannah Arendt / AT01

L'Université d'Avignon propose en partenariat avec la Société d’Études des Sciences Naturelles du Vaucluse, une conférence de Brigitte Senut, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, Département « Origines et évolution », sur l'hominisation.

Depuis près d'une trentaine d'années, de nombreuses découvertes ont affiné, amis aussi compliqué l'histoire de nos origines lointaines. Ainsi, on commence à remplir la grande lacune concernant l'histoire de nos proches parents les grands singes, ce qui nous permet de mieux appréhender notre propre histoire. Lors de cette conférence, nous ferons le point sur les données anatomiques récentes, mais aussi sur les environnements qui ont eu un impact important dans la distribution des grands singes et nos ancêtres.


Brigitte Sénut : Géologue et paléontologue de formation (Université Paris 6), Brigitte Sénut est Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle et titulaire d’un doctorat de 3ème cycle et d’un doctorat d’Etat es sciences naturelles consacrés aux hominidés anciens et aux grands singes fossiles et à leur locomotion. Elle parcourt l’Afrique à la recherche de fossiles pour comprendre l’origine et l’évolution des grands singes modernes et des hommes dans un cadre géologique et environnemental. Elle a participé à de nombreuses découvertes dont Otavipithecus namibiensis (Namibie) et Orrorin tugenensis (Kenya). Elle s’intéresse aussi à la désertification de l’Afrique au cours des 20 derniers millions d’années. Ces travaux sont ou ont été réalisés au sein d’expéditions en Afrique (Ouganda, Kenya, Namibie, Angola, Botswana, Afrique du Sud) qu’elle dirige ou co-dirige. Elle est fortement impliquée dans le rôle des sciences naturalistes dans le développement durable.
Auteur de plus de 400 articles scientifiques et de vulgarisation, elle est récipiendaire de plusieurs distinctions : Prix Nathalie Demassieux (Chancellerie des Université de Paris, 1988), Prix Broca (1988), Médaille de la Fondation Singer-Polignac (1990), Médaille d’argent CNRS (2000), Chevalier dans l’Ordre National du Mérite (2002), Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur (2008), Prix Irène Joliot-Curie–Femme Scientifique de l’année 2008, Médaille Henno Martin de la Geological Society of Namibia (2013).

L’Université d’Avignon fait partie du réseau Culture Sciences Paca / Retrouvez les manifestations scientifiques sur le site : www.echosciences-paca.fr/