[Colloque International] 80 ans après 'La retirada'. L'exil républicain espagnol : héritage, culture, théâtre

Publié le 21 octobre 2019 Mis à jour le 21 octobre 2019
Date(s)

du 4 novembre 2019 au 5 novembre 2019

La défaite républicaine de 1939 s’est traduite par un exode massif de la population (près d’un demi-million de personnes traversent les Pyrénées au plus fort de l’hiver 1939).

Au sein de cette innombrable cohorte, il y a des artistes, des intellectuels, des hommes et des femmes de lettres. La plupart d’entre eux se retrouvent dans les camps de concentration / rétention du Midi de la France. D’autres ont réussi à quitter le territoire espagnol bien avant, comme Maria Casarès, artiste comédienne, emblème de l’exil culturel espagnol, qui quelques années plus tard travaillera de près avec Jean Vilar dans le Festival d’Avignon.
Notre colloque prétend aborder cet exil républicain, également appelé « démocratique », depuis une perspective post-mémorielle : à savoir en interrogeant l’héritage de sa mémoire à l’aube de la disparition totale des témoins oculaires.

Ce colloque répond à l’appel international lancé par le prestigieux groupe de recherche GEXEL, de l’Université Autonome de Barcelone, à l’occasion de la commémoration des 80 ans de l’exil républicain espagnol. Le laboratoire ICTT d’Avignon Université contribue ainsi au « Congreso plural » parrainé par le GEXEL et aux événements scientifiques qui se dérouleront tout au long de 2019, année commémorative.

>>> Découvrez le programme complet (Au format .PDF)

Mis à jour le 21 octobre 2019