Christine Pepin, enseignante-chercheuse à l'IBMM

A l'occasion de la journée du 8 mars, l'Université d'Avignon vous propose de découvrir des personnalités actives de la recherche universitaire avignonnaise.

1- Sur quoi portent vos recherches ?

Je suis chimiste organicienne. Mes travaux portent sur la synthèse de molécules amphiphiles pour des applications variées. Ces molécules ont la particularité de s’organiser à l’interface air/eau ou à l’interface entre deux liquides non miscibles (comme l’eau et l’huile). En fonction de la structure de ces molécules, préparées dans mon laboratoire, et de leurs propriétés d’auto-assemblage, on peut concevoir différents outils, notamment des vecteurs de médicaments. Depuis quelques années je travaille sur plusieurs projets visant à développer des nano-émulsions utilisables pour la détection et le traitement ciblé des tumeurs cancéreuses.

2-Quelle est votre actualité scientifique ?

Récemment j’ai appliqué ce savoir-faire en matière de nano-émulsions thérapeutiques, pour la conception de formulations sèches concentrées en actifs naturels issus du végétal. Ces formulations, prêtes à l’emploi par simple addition d’eau, pourraient avoir de nombreuses applications dans les domaines pharmaceutique, cosmétique et agroalimentaire. Cette innovation m’a permis de remporter le premier prix du concours « My innovation is » organisé par la SATT Sud-Est en novembre 2018.

3-Pourquoi avez-vous choisi de travailler dans la recherche universitaire ?

Pour moi l’atout principal de la recherche universitaire est de pouvoir allier l’enseignement à la recherche. En début de carrière j’étais très étonnée de pouvoir gagner ma vie en continuant à apprendre dans tous les sens du terme : apprendre aux autres, continuer à apprendre moi-même et apprendre des autres... c’est tout cela que m’apporte la recherche universitaire et j’en suis encore bien consciente !

4-Quel conseil donneriez-vous aux étudiant(e)s qui souhaitent faire de la recherche ?

Aller au bout de leurs rêves et ne rien lâcher car les défis à relever sont nombreux et à tous les niveaux, tant sur le plan professionnel que personnel.

 5-Quel objet ou quelle image de votre recherche vous illustre le mieux ?

Ci-joint un cliché de microscopie confocale où on voit des gouttes de perfluorocarbure (liquide riche en atomes de fluor, aux propriétés intéressantes pour l’imagerie médicale). On a réussi à stabiliser ces gouttes avec nos molécules amphiphiles et à y encapsuler un agent fluorescent censé mimer un futur médicament qui sera encapsulé dans les gouttes. On a déjà caractérisé ces gouttes par différentes techniques mais les voir « en vrai » me fait toujours très plaisir.... Personnellement je les trouve fascinantes !

Mis à jour le 11 mars 2019