À paraître

Alain Thiéry

Les méduses de Provence

Julie Deramond, Jessica de Bideran et Patrick Fraysse (dir.)

Scénographies numériques du patrimoine : des logiques d’acteurs aux dispositifs de valorisation

-----------

Les méduses sont des animaux aquatiques qui ont très tôt fasciné les hommes. Elles sont à l'origine de certains mythes grecs, tel Medusa. Après un rapide historique de la connaissance des méduses dans le monde, l’ouvrage présente un focus sur le sud-est de la France. L’inventaire des formes existantes s’accompagne de leurs principales caractéristiques biologiques, écologiques, points médicaux, etc.

Un chapitre relatif aux méduses comme source d’inspiration pour des nouvelles créations présente des innovations particulièrement originales. L’ouvrage propose en conclusion de se pencher sur les modifications rapides de l’environnement des méduses.

L'auteur

Alain THIERY, chercheur à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d'écologie marine et continentale (IMBE) et professeur d’écologie et de biologie animale à Aix-Marseille Université. Il enseigne en parallèle l’écophysiologie et l’hydrobiologie à l’Université d’Avignon.

Alain Thiéry est hydrobiologiste de formation. Il a d’abord orienté ses recherches sur l’écophysiologie des invertébrés aquatiques dans les milieux temporaires des régions semi-arides et désertiques. Découvreur de plus de neuf espèces nouvelles et d’un genre nouveau pour la science de crustacés aquatiques, il a travaillé sur la biodiversité des crustacés branchiopodes (nommés autrefois phyllopodes) dans de nombreux pays du bassin méditerranéen et du monde (Islande, Arabie Saoudite, Brésil…). Depuis 2009, co-auteur de plus de vingt publications internationales, il oriente ses travaux sur les effets des nanoparticules métalliques (titane, argent, cérium…) sur les invertébrés aquatiques. Dans ce cadre il a sélectionné un type d‘organismes « modèles », les méduses, organismes source de bio-inspiration, pour développer des méthodes de diagnostic environnemental (bioindicateurs) et de dépollution des eaux par l’utilisation de gels capteurs de polluants, bioinspirés des mucus des méduses. Ces gels, brevetés, sont en cours de développement.

Il est l’auteur, en collaboration avec Cécile Breton, éditrice de la revue ESpèces, d’un ouvrage sur le biomimétisme : Biomimétisme: on n’a rien inventé ! Des animaux qui inspirent la science, ouvrage qui a obtenu en 2018 le prix littéraire « Nausicaà, Planète Bleue ».

Parution le 24 septembre 2020

Collection MidiSciences
96 pages - Bibliographie
7 €
ISBN 978-2-35768-123-1

De plus en plus d’institutions culturelles renouvellent leurs dispositifs d’aide à la visite en intégrant les plus récentes technologies, ou développent de nouvelles formes d’adresse aux publics sur les réseaux numériques. Si les injonctions qui traversent les établissements culturels sont de plus en plus nombreuses, nous proposons d’interroger les récits et images qui se déploient ainsi sur diverses plateformes numériques et sont véhiculés par des professionnels comme par des amateurs. L’intérêt de cet ouvrage interdisciplinaire est de mobiliser des études de cas et des analyses complémentaires afin de mettre en exergue les enjeux muséographiques, politiques et économiques de ces mises en scène patrimoniales. Dans une perspective proche de celle des cultural studies, les textes relient les questions épistémologiques de chercheurs en sciences humaines et sociales avec les pratiques médiatiques des professionnels et publics du patrimoine.

Les directeurs de l'ouvrage

Julie Deramond est docteure en Histoire contemporaine, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’université d’Avignon et membre du Centre Norbert Elias (UMR 8562). Ses travaux de recherche portent sur la communication de l’histoire et, en muséologie sur le patrimoine immatériel, les médiations documentaires et sensorielles.

Jessica de Bideran est docteure en Histoire de l’Art et ingénieure de recherche en Sciences de l’information et de la communication à l'université Bordeaux Montaigne. Membre associée au MICA, elle participe et coordonne plusieurs programmes de recherche où elle interroge les pratiques de valorisation numérique des patrimoines (monumental, documentaire, littéraire, etc.).

Patrick Fraysse est professeur des universités à l'IUT Paul Sabatier de Toulouse et chercheur en Sciences de l'information et de la communication au LERASS-EA 827. Responsable de l’équipe Médiations en information-communication spécialisée (MICS), il co-anime également l’axe « Patrimoines et médiations ». Ses travaux portent sur la médiation culturelle, la réception et la circulation contemporaines de la notion de Moyen Âge, l'observation et l'analyse de dispositifs de médiation dans les musées et les usages contemporains du patrimoine monumental et urbain.

Parution le 19 novembre 2020

Collection En-Jeux
240 pages - Illustrations - Bibliographie
20 €
ISBN 978-2-35768-125-5

Mis à jour le 16 juillet 2020